Rencontres autour du dessin de presse au mémorial de Rivesaltes

Memorial Rivesaltes extérieur / © France3LR
Memorial Rivesaltes extérieur / © France3LR

Le mémorial du camp de Rivesaltes, dans les Pyrénées-Orientales, joue son rôle de passeur de mémoire et de lieu de réflexion sur l'actualité. Cette semaine étaient organisées pour de jeunes étudiants et lycéens des rencontres du dessin de presse sur la thématique de l'exil et des migrants.

Par Joane Mériot

Le mémorial du camp de Rivesaltes, dans les Pyrénées-Orientales, organisait cette semaine, les premières rencontres autour du dessin de presse. Pour en débattre Georges Bartoli, photographe de presse pour l’AFP, l’Humanité et l’Indépendant et Aurel, dessinateur de presse pour le Monde, Politis, Le Canard Enchaîné, Le Monde diplomatique.

Ils étaient tout les deux auprès des jeunes étudiants et lycéens pour leur démontrer le parallèle entre l’histoire et l’actualité.

Le reportage d’Aude Cheron et Frédéric Savineau

Rencontres autour du dessin de presse au mémorial de Rivesaltes
Le mémorial du camp de Rivesaltes, dans les Pyrénées-Orientales, joue son rôle de passeur de mémoire et de lieu de réflexion sur l'actualité. Cette semaine étaient organisées pour de jeunes étudiants et lycéens des rencontres du dessin de presse sur la thématique de l'exil et des migrants. - France 3 LR - Aude Cheron et Fréderic Savineau



Aurel, lui souhaite transmettre l’idée qu’un dessin peut avoir plus de force qu’une photo


Une photo ne peut pas choisir ce qu’elle montre, elle montre tout ce qu’elle a devant elle, un dessin c’est une interprétation, et il y a toujours un filtre, le dessin peut choisir son sujet et le dépouiller pour mettre une focale à un endroit précis.



Georges Bartoli présente à un autre groupe les dessins de son oncle Josep Bartoli, l’un des dessinateurs les plus cinglants des camps de la Retirada



Quand on regardait malheureusement certains dessins sur l’accueil de nos parents dans ce pays qu’ils ont continué à libérer, à faire vivre après la guerre, et lorsque l’on voit sur les murs derrière des graffitis racistes, cela résonne terriblement avec la politique du moment


Aurel projette de réaliser un film d’animation sur Josep Bartoli, grande figure de l’exil Republican espagnol.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus