Tempête Gloria : les Pyrénées-Orientales menacées par un épisode méditerranéen hivernal

Le département des Pyrénées-Orientales reste en alerte pluie-inondation jusqu'à jeudi matin 5 heures. Banyuls-sur-Mer le 21/01/2020. / © APM/MAXPPP
Le département des Pyrénées-Orientales reste en alerte pluie-inondation jusqu'à jeudi matin 5 heures. Banyuls-sur-Mer le 21/01/2020. / © APM/MAXPPP

C'est un épisode méditerranéen hivernal rare qui touche les Pyrénées-Orientales depuis ce mardi. Neige, vent, houle et surtout de fortes pluies font craindre des crues et des inondations dans les jours qui viennent. Le Roussillon est en alerte 3 pluie-inondation et avalanches.

Par Fabrice Dubault


Au centre Météo France de Montpellier, on scrute la tempête Gloria qui s'enroule autour de la Catalogne depuis lundi.

Elle est le résultat de la rencontre d'une masse d'air froid polaire et d'une poche d'air chaud, en noir sur la carte, située au large d'Alger.
Un épisode méditerranéen d'hiver plutôt rare, le dernier remonte au milieu des années 80 et qui devrait durer jusqu'à jeudi matin.
 
Image satellite de la tempête Gloria - mardi 21 janvier 220. / © Météo France
Image satellite de la tempête Gloria - mardi 21 janvier 220. / © Météo France


Plus de 300 mm de pluie attendus en 48 heures


C'est le secteur de la côte Vermeille, entre Argelès-sur-Mer et l'Espagne qui est le plus touché par ce phénomène.
En moins de 24 heures, il est tombé plus de 160 mm de pluie à Banyuls et Cerbère, soit l'équivalent de 2 mois de précipitation. Et c'est dans ce secteur que les cumuls devraient le plus augmenter... avec les fortes pluies de la nuit, pour atteindre 250 à 300 mm en 48 heures.

Mais si la vigilance orange pluie-inondation reste de mise jusqu'à nouvel ordre, les professionnels sont plutôt confiant... La saison hivernale, avec une mer méditerranée plus froide, limite les conséquences de cet événement... habituellement observé au début de l'automne.

La neige qui est tombée en masse sur le Vallespir et le Conflent, 40 cm dans la nuit de lundi à mardi, devrait s'arrêter dans les heures à venir. Mais les Pyrénées-Orientales sont tout de même placés en vigilance orange aux avalanches.
Le redoux attendu mercredi pourrait contribuer à l'augmentation du débit des cours d'eau et à des crues dans les prochains jours... Des inondations sont à prévoir dans la plaine du Roussillon et sur le littoral, surtout si le vent d'est pousse la houle et donc la mer vers la côte.

Voir la carte vigicrue en tempe réel.

A 20h, mardi, 270 foyers étaient toujours privés d'électricité et plusieurs routes restent coupées à cause des inondations.
  • D40B entre Bages et St Jean Lasseille
  • D115 accès prats de Mollo
  • D3 accès Saint Laurent de Cerdans
  • D617 entre Canet Plage et Europa
  • D616 entre Perpignan et Saint-Estève
  • D39 entre Pollestres (centre technique municipal) et RD91
  • D37 entre Ponteilla et D612A
  • D5 entre Saint-Estève et Peyrestortes
  • La RN116 est ouverture aux véhicules légers munis d’équipements spéciaux à partir de Villefranche-de-Conflent et interdite aux poids lourds de plus de 19 tonnes transportant des marchandises.
 


400 pompiers et 200 gendarmes mobilisés


Ce mardi, les pompiers ont effectué une cinquantaine d'interventions de pompage mais aussi de tronçonnage chez des particuliers.

Un centre opérationnel est activé depuis mardi 6h. Sur le terrain, les moyens humains sont importants.
  • 300 sapeurs pompiers sont dépêchés sur l’évènement dont 35 FORMICS
  • 100 sapeurs pompiers supplémentaires sont arriuvés depuis d’autres départements à titre préventif
  • 40 gendarmes – 6 PGHM – 4 brigade nautique
  • 140 gendarmes en préalerte
  • Associations de Sécurité civile en pré-alerte
  • Conseil départemental : 74 agents et 42 engins de déneigement et 28 agents pour les inondations sur les routes
  • DIRSO : 37 agents et 14 engins de déneigement

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus