Le village de Saint-Hippolyte dans les Pyrénées-Orientales ne veut pas d'amiante dans la décharge

L'association St Hippolyte Environnement contre l'enfouissement d'amiante dans la décharge El Fournat, située près de leur village. 11/05/2017 / © Dorothée Bérhault
L'association St Hippolyte Environnement contre l'enfouissement d'amiante dans la décharge El Fournat, située près de leur village. 11/05/2017 / © Dorothée Bérhault

L'association Saint Hyppolite Environnement continue son combat contre l'enfouissement d'amiante dans la décharge spécialisée située entre leur village et Claira dans les Pyrénées-Orientales. 

Par C.A. avec Dorothée Bérhault

Ce jeudi 11 mai, l'association St Hippolyte Environnement s'est rassemblée deavant le tribunal de Perpignan.
Elle proteste contre les poursuites engagées contre l'un de ses membres, Edmond Harlé, par l'entreprise El Fournat, gestionnaire de la décharge.

Edmond Harlé est poursuivi pour avoir déclaré que "l'amiante enfouie constituait un risque de  pollution pour la nappe phréatique et un risque sanitaire pour la population".

Le procès est prévu pour le 19 juillet prochain.

L'association a été créée il y a 3 ans par des riverains qui s'inquiétaient des nuisances sur l'environnement de la décharge, spécialisée dans les déchets du BTP et notamment l'amiante.

En mars dernier, les habitants et une partie des élus des communes de St Hippolyte et Claira ont manifesté pour dénoncer le projet d'extension de la décharge. Un site qui enfouit déjà de l'amiante et qui pourrait accueillir d'autres déchets polluants.

En plus du projet d'agrandissement de la décharge, l'association St Hippolyte Environnement estime que l'enfouissement d'amiante n'est pas conforme à une récente circulaire du ministère de l'environnement sur la pollution des nappes d'eau.

Beaucoup d'habitants redoutent une pollution des nappes phréatiques qui sont peu profondes dans la Salanque, avec un risque sanitaire. 

La direction de la décharge répond que toutes les normes sont respectées et les analyses ne font pas état d'une quelconque pollution.
Ce que confirme la préfecture des Pyrénées-Orientales. Mais conteste l'association.

Sur le même sujet

A Toulouse, votre sapin de noël livré à vélo

Près de chez vous

Les + Lus