• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Rixe de Roquemaure : affrontements, violence et vandalisme, mais pourquoi ?

Roquemaure (Gard) - 21h, samedi soir, 2 voitures vandalisées sur la place principale de la ville par une bande de 40 jeunes - 26 juillet 2014. / © photo amateur - DR
Roquemaure (Gard) - 21h, samedi soir, 2 voitures vandalisées sur la place principale de la ville par une bande de 40 jeunes - 26 juillet 2014. / © photo amateur - DR

7 blessés, dont 6 hospitalisés, 3 gendarmes touchés par des pierres, 5 voitures saccagées et des vitrines cassées, c'est le bilan de la violente bagarre qui a opposé, samedi soir, 2 bandes de jeunes à Roquemaure, durant plus de 2 heures. 80 gendarmes sont intervenus pour ramener l'ordre, vers 23h.

Par Fabrice Dubault


Même si le calme régnait à nouveau, ce dimanche matin, sur Roquemaure, la question que tout le monde se pose, c'est pourquoi cet accès de violence ?

Une altercation entre 2 hommes, vendredi soir

Tout a commencé, vendredi soir, par un différend privé. Une altercation entre deux hommes, à Roquemaure, à propos d'une jeune femme.
Une bagarre éclate au domicile d'un des deux protagonistes. Une porte vole en éclat, des meubles et un réfrigérateur sont saccagés. L'intrus venus d'Orange, retourne chez lui, dans le Vaucluse.
Selon un témoin, interrogé par l'AFP qui a voulu gardé l'anonymat, la jeune-fille de Roquemaure a été "violemment insultée" par un jeune venu du quartier de Fourche Vielle, à Orange.

Roquemaure (Gard) - le domicile saccagé et la porte cassée d'un des 2 protagonistes de l'altercation de vendredi - 27 juillet 2014. / © F3 LR E.Jubineau
Roquemaure (Gard) - le domicile saccagé et la porte cassée d'un des 2 protagonistes de l'altercation de vendredi - 27 juillet 2014. / © F3 LR E.Jubineau

Une rixe entre 2 bandes de 60 à 80 personnes, samedi soir

Le lendemain de cette première altercation, soit samedi soir, l'homme résidant à Orange, revient à Roquemaure avec 30 à 40 copains, âgés de 17 à 40 ans.
Et là, les choses dégénèrent en bagarre. D'autant que les jeunes d'Orange étaient attendus par un groupe d'hommes de Roquemaure. Une trentaine de jeunes gardois ont alors poursuivi les jeunes d'Orange, qui circulaient en voiture, endommageant plusieurs véhicules.
Des barres de fer et des armes blanches ont été utilisées au cours de la rixe, et des témoins ont rapporté avoir entendu un coup de feu, même si aucune douille n'a ensuite été retrouvée, et qu'aucune personne n'a été blessée par balle.

Deux coups de feu auraient été tirés, en l'air, à proximité des gendarmes , selon un témoin.

Dimanche matin, le calme régnait à nouveau, à Roquemaure, tandis que la présence des gendarmes se faisait plus discrète. Mais plusieurs dizaines d'hommes restaient sur place pour éviter toute action de représailles.

Roquemaure (30) : 8 blessés dans une rixe avec une bande de jeunes d'Orange
Reportage F3 LR : E.Jubineau et G.Spica

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus