Sondage exclusif France 3. Régionales 2021 en Occitanie : le RN en tête au 1er tour, Carole Delga vainqueur au second

Selon le sondage exclusif réalisé par Sopra Steria Ipsos pour France 3, révélé ce 9 juin, la liste du Rassemblement national emmenée par Jean-Paul Garraud est en tête des intentions de vote au 1er tour des élections régionales (33%), suivie par celle de la présidente PS sortante Carole Delga (30%).

La présidente PS sortante Carole Delga et Jean-Paul Garraud, le candidat tête de liste du Rassemblement National.
La présidente PS sortante Carole Delga et Jean-Paul Garraud, le candidat tête de liste du Rassemblement National. © Lionel Bonaventure et Pascal Guyot/AFP

Le sondage exclusif réalisé pour France 3 par Sopra Steria/Ipsos sur un panel de 1.000 personnes interrogées par internet, entre le 3 et le 7 juin 2021, montre que le Rassemblement national, emmené par Jean-Paul Garraud, sortirait vainqueur au premier tour des Régionales. La liste RN est créditée de 33% des intentions de vote. Soit 1,5 point de plus qu'en décembre 2015.

Suit de près, la liste de la présidente PS sortante de la région Occitanie, Carole Delga, avec 30% des intentions de vote au premier tour. Malgré cette seconde place, elle améliorerait de 5 points son résultat du premier tour de 2015.

Ex-aequo, avec 11% des intentions de vote, on trouve Vincent Terrail-Novès et la liste "Nouvel Élan pour l'Occitanie" soutenue par La République en Marche et le Modem et Aurélien Pradié tête de liste "Du courage pour l'Occitanie!" soutenue par Les Républicains et l’UDI. La liste d'Europe Ecologie les Verts tirée par l'ancien candidat à la mairie de Toulouse, Antoine Maurice, avec 8% des votes ne s'assurerait pas une place au seconde tour.

La liste "L'Occitanie Naturellement" soutenue par Europe Écologie Les Verts et Génération.s, avec à sa tête Antoine Maurice, est quant à elle créditée de 8% des intentions de vote.

On trouve ensuite la liste "Occitanie populaire" soutenue par La France insoumise et le NPA et conduite par Myriam Martin (4%), la liste "Faire entendre le camp des travailleurs" soutenue par Lutte Ouvrière et emmenée par Malena Adrada (2%), la liste "Bastir Occitanie" soutenue par Occitanie Pais Nòstre et Résistons! conduite par Jean-Luc Davezac (0,5%) et enfin la liste "Union Essentielle" d'Anthony Le Boursicaud (0,5%).

Ces 5 listes ne seraient alors pas en mesure de se maintenir au second tour. Et 12% des électeurs certains d'aller voter, ne se prononcent pas encore.

Carole Delga gagnante au second tour

Comme d'autres sondages réalisés ces dernières semaines, pour Europe 1 et La Tribune notamment, les intentions de vote au second tour du sondage France 3 placent, dans l'hypothèse d'une quadrangulaire, la liste conduite par Carole Delga en tête avec 41% des suffrages, si elle est soutenue par le Parti Socialiste, Europe Écologie Les Verts, le PCF, le PRG et Génération.s. Elle avait réalisé un score de 44,81% en 2015 dans une triangulaire avec le FN et une liste d'union de la droite.

Le Rassemblement national obtiendrait 34% des voix, toujours selon ce sondage réalisé par internet auprès de 1.000 électeurs. Soit son score de 2015.

La liste soutenue par La République en Marche et le Modem et conduite par Vincent Terrail-Novès arriverait en troisième position avec 13% des voix, suivie par celle d'Aurélien Pradié 12%.

Les attentes des électeurs

Le sondage effectué par Sopra Steria/Ipsos pour France 3 révèle également une partie des attentes des électeurs interrogés. Parmi leurs principales préoccupations apparaissent la délinquance, le chômage, l'immigration et le pouvoir d'achat, conformément à la moyenne nationale. Le niveau des impôts et l'environnement viennent juste derrière.

Dans l'ensemble, les électeurs interrogés entre le 3 et le 7 juin souhaitent que le conseil régional fixe comme priorités dans les années à venir, la modernisation du secteur économique (création d’entreprises innovantes et d’emplois sur le territoire régional), l’aménagement du territoire pour faciliter la vie en zone rurale (accès internet) et l'accès aux soins.

Quelle opinion à l'égard des candidats ?

Aux 1.000 électeurs sondés, Sopra Steria/Ipsos a posé la question suivante : «Pour chacune des personnalités suivantes, pouvez-vous me dire si vous la connaissez, ne serait ce que de nom ?» et «Pouvez-vous me dire si vous en avez plutôt une bonne ou plutôt une mauvaise opinion ?».

C'est clairement la présidente PS sortante Carole Delga qui est gagnante de ce match. 54% de bonnes opinions contre 21% de mauvaises. Et seuls 25% des sondés ne la connaissent pas.
Le favori du premier tour, Jean-Paul Garraud du Rassemblement national, étant globalement un "inconnu" pour 81% des personnes interrogées. Avec 13% de bonnes opinions et 6% de mauvaises.

Par ailleurs, 57% des sondés jugent "bon" le bilan de la majorité régionale sortante. Ils sont 77% pour les soutiens de Carole Delga, 82% chez EELV, 59% pour les sympathisants LREM, 51% à droite et seulement 35% pour les électeurs du RN.

Un grand débat sur France 3 Occitanie ce mercredi

France 3 Occitanie organise un grand débat avec 8 des 9 candidats à ces élections régionales 2021 : ce sera ce mercredi 9 juin, à partir de 21h05, en direct. Depuis la halle couverte de Mirepoix, en Ariège, Amélie Poisson et Cybèle Plichart de France 3 Occitanie animeront cette grande soirée en compagnie de trois chroniqueurs, Laurent Dubois, journaliste à France 3, Olivier Biscaye, directeur de la rédaction du quotidien «Midi libre» et Julien Corbière, rédacteur en chef de France Bleu Occitanie.

Sont invités :

Carole Delga - L'Occitanie en commun 

Antoine Maurice - L'Occitanie naturellement 

Jean-Paul Garraud - Rassembler l'Occitanie

Aurélien Pradié - Du courage pour l'Occitanie 

Myriam Martin - Occitanie populaire

Vincent Terrail-Novès - Nouvel élan occitan

Jean-Luc Davezac - Occitanie écologique et citoyenne

Malena Adrada - Faire entendre le camp des travailleurs

Seul Anthony Le Boursicaud  pour la Liste "Union Essentielle Occitanie" a décliné l'invitation.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections carole delga parti socialiste rassemblement national