• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Soupçons de matchs truqués : le président de la Ligue promet des sanctions

Frédéric Thiriez, président de la Ligue de Football Professionnelle / © ERIC PIERMONT / AFP
Frédéric Thiriez, président de la Ligue de Football Professionnelle / © ERIC PIERMONT / AFP

Devant la presse, le président de la Ligue Professionnelle de Football, Frédéric Thiriez, a réagi aux soupçons de matchs de Ligue 2 truqués, au coeur de laquelle semble être le Nîmes Olympique. "Si c'est avéré, c'est extrêmement grave", a-t-il dit, envisageant des sanctions.

Par Valérie Luxey

La Ligue Professionnelle de Football (LFP), par la voix de son président Frédéric Thiriez, n'a pas tardé à réagir à la série de perquisitions et d'interpellations qui secoue ce mardi la Ligue 2. Le Nîmes Olympique est soupçonné d'avoir profité de matchs truqués pour obtenir son maintien, à l'issue de la saison 2013/2014.

Sanctions envisagées

"Si les soupçons sont avérés, c'est extrêmement grave", a déclaré Frédéric Thiriez lors d'une déclaration à la presse, venue nombreuse recueillir sa réaction. Tout en rappelant la présomption d'innocence ("le soupçon est un poison"), le président de la LFP a affiché une attitude de fermeté, promettant des sanctions, individuelles, collectives et pouvant aller jusqu'à des radiations, si les faits se révélaient exacts. 

Entre sévérité et incrédulité

De son côté, Jean-Pierre Louvel, dirigeant du Havre et président de l'Union des Présidents de Clubs de Football Professionnels, a appelé à la prudence tant que l'enquête est en cours. 
Chez nos confrères de France Info, Jean-Pierre Louvel a dit "ne pas pouvoir croire" à un trucage, notamment du match ayant opposé Dijon à Nîmes le 25 avril 2014 (NDLR : le président du Nîmes Olympique et l'entraîneur de Dijon sont en garde à vue), Dijon l'ayant largement emporté ce jour-là 5 buts à 1. Toutefois, si les faits étaient avérés, Jean-Pierre Louvel, qui siège aussi au conseil d'administration de la LFP, appellerait à "la plus grande sévérité", conscient que l'image du football est en jeu dans ce dossier.

Une dizaine de personnes a été interpellée ce mardi matin et des perquisitions ont été menées dans différents clubs français de Ligue 2. Le récit en images d'Alexandre Grellier.
Soupçons de matches truqués autour du Nîmes Olympique
Le Nîmes Olympique est au coeur d'une vaste enquête sur des soupçons de matches truqués qui auraient permis au club de se maintenir en Ligue 2 à l'issue de la saison 2013/2014. Explications et réactions.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus