Tarbes : un vigile de la gare Sncf perd un oeil après avoir été tabassé par un homme résidant à Perpignan

Publié le

Un employé d'une société de sécurité travaillant pour la Sncf a perdu un oeil après avoir été agressé à la gare de Tarbes dans les Hautes-Pyrénées. Une information judiciaire a été ouverte.

C'est l'attitude étrange d'une personne, au sein de la gare de Tarbes, mardi 3 août en fin d'après-midi qui a attiré l'attention des voyageurs. Ces derniers alertent un vigile employé pour une société de sécurité travaillant pour le compte de la Sncf.

Se sentant observé, l'individu s'en prend verbalement à l'agent de surveillance avant de lui asséner un violent coup de poing au niveau de l'oeil. Ceinturé au sol, l'agresseur continue à frapper malgré tout le vigile. Ce dernier perd un oeil dans l'intervention.

Interpellé, l'homme de 35 ans, résidant à Perpignan (Pyrénées-Orientales), a été placé en garde à vue et présenté devant le parquet de Tarbes (Hautes-Pyrénées). Après une expertise psychiatrique, l'individu a été placé sous contrôle judiciaire.
Une information judiciaire a été confié à un juge d'instruction pour "violences volontaires ayant entraîné une infirmité permanente ou mutilation".

Sollicitée, la Sncf n'a pas voulu réagir à cette affaire.