• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Dénoncés par un témoin anonyme, des Gilets Jaunes condamnés pour la destruction d'un radar dans le Tarn-et-Garonne

photo d'illustration / © Damien Meyer/AFP
photo d'illustration / © Damien Meyer/AFP

Trois anciens Gilets Jaunes ont été condamnés par le tribunal de Montauban à une peine de 4 mois de prison avec sursis pour avoir détruit un radar sur une route du Tarn-et-Garonne. Ils sont également condamnés solidairement à un peu plus de 29 000 euros d'indemnisation. 

Par Juliette Meurin

Au plus fort des manifestations des Gilets Jaunes de nombreux radars ont été détruits ou rendus inopérants. Dans le Tarn-et-Garonne, 3 anciens Gilets Jaunes viennent d'être condamnés par le tribunal correctionnel de Montauban pour avoir brûlé un radar automatique à Boudou au mois de décembre dernier.

Ces trois hommes sont condamnés à 4 mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve et une obligation d'indemniser la partie civile. Soit un peu plus de 29 000 euros à verser solidairement à l'agent du trésor. Cette somme représente le coût de l'appareil.
 

Les trois Gilets Jaunes avaient été dénoncés par un appel anonyme à la gendarmerie. Un témoin qui n'a pas souhaité faire de déposition. Les trois hommes ont reconnu les faits malgré l'absence de preuves.
Le tribunal avait réclamé 6 mois de prison avec sursis. Selon l'avocate de l'un des ces anciens Gilets Jaunes, leur profil de "bon père famille" a été pris en considération.  
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Aude : la Fondation de France au secours des maraîchers et des horticulteurs victimes des inondations du 15 octobre 2018

Les + Lus