• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La Française (82) : la contribution des citoyens et leurs doléances pour le grand débat national

© F.Fraisse/France 3 Occitanie
© F.Fraisse/France 3 Occitanie

Les cahiers de doléances mis à la disposition du public dans les mairies vont être remis au gouvernement. Les préfectures sont en train de les rassembler. Les contributions sont très variables d'une commune à l'autre. Exemple dans le Tarn-et-Garonne dans la commune de La Française.

Par Juliette Meurin

C'est terminé pour les cahiers de doléances. Les citoyens avaient jusqu'à ce mercredi pour s'exprimer dans le cadre du grand débat dans les mairies.
Les maires doivent remettre aux préfets les contributions qui ont été recueillies dans leur commune.

La plupart des mairies avaient proposé des cahiers qui seront transmis à la bibliothèque nationale (BNF) chargée de référencer, indexer et numériser les contenus.
Un consortium spécialisé dans le traitement des données de masse se chargera ensuite de les analyser.

L'Association des maires ruraux de France (AMRF) avait appelé début décembre ses adhérents à ouvrir ces cahiers "de doléances" ou "citoyens". Dans le Tarn-et-Garonne, à La Française, la commune (3 000 habitants) avait installé une urne à la disposition des habitants dès la mi-décembre. En deux mois, 17 contributions ont été recueillies. Parmi les principales revendications : le retour de l'ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune).

Voir le reportage de Frédéric Fraisse et Serge Djian
 

Le grand débat continue jusqu'à la mi-mars

Le grand débat lancé mi-janvier par le président Emmanuel Macron pour trouver une issue à la crise des "gilets jaunes" doit pour sa part se poursuivre jusqu'à la mi-mars, avant la phase de remontée et d'analyse.

Sur le site internet du grand débat on peut trouver la liste des réunions organisées près de chez soi ainsi que les comptes rendus et on peut également faire des propositions.

La plateforme du grand débat a franchi mardi "le cap du million de contributions" et plus 7.636 réunions locales ont été programmées dans toute la France depuis le débat de la consultation, "dont 4.300 ont déjà eu lieu".

En dressant un bilan d'étape le 14 février, le collège des cinq garants du grand débat avait indiqué pour sa part que 210.000 personnes avaient alors contribué sur le site, pour un total d'environ 900.000 contributions.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hérault : des agriculteurs dénoncent la récupération de terres agricoles pour produire de l'électricité verte

Les + Lus