Il est des projets qui passent décidément très mal...

A Septfond, dans le département du Tarn-et-Garonne, des habitants sont vent debout contre la future extension d'une porcherie industrielle.
Opposition écologique ? Peut-être mais ce n'est pas le principal argument des opposants. 
La porcherie en effet se trouve sur l'emplacement d'un ancien camp d'internement des réfugiés espagnols notamment, le camp de Jude. 

Créé en 1939, surveillé par les gendarmes français, ce camp a "accueilli" plus de 25 000 hommes et femmes fuyant le Franquisme.
Des soldats polonais et des civils juifs y ont également été internés, avant d'être déportés dans des camps de concentration.
Une simple stèle rappelle aujourd'hui l'existence de ce camp, démantelé après guerre. En 2011, il est classé au patrimoine des Monuments Historiques. 

C'est d'ailleurs au début des années 50 que s'érige sur le site une porcherie. Laquelle souhaite s'agrandir, aujourd'hui, pour accueillir jusqu'à 6 000 porcs par an. Un projet validé par la Préfecture du Tarn-et-Garonne.

Mais entre temps, une pétition contre l'extension a recueilli plus de 6 000 signatures. 

Voir le reportage d'Emmanuel Wat et Martin Vanlaton, de France 3 Occitanie : 

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/3n4U_EDtvew" allow="autoplay; encrypted-media" allowfullscreen></iframe>