Quatre ans de prison ferme pour le chauffard tarn-et-garonnais qui a tué deux cyclistes en 2010

Le tribunal correctionnel de Narbonne a condamné à cinq ans de prison, dont quatre ferme un Tarn-et-Garonnais de 29 ans  pour avoir tué sous l'emprise de l'alcool et probablement en excès de vitesse 2 amis de 18 et 15 ans fauchés sur leurs vélos alors qu'ils rentraient d'une fête de village.

Par Véronique Haudebourg

Le tribunal correctionnel de Narbonne jugeait un Tarn-et-Garonnais de 29 ans  pour avoir tué sous l'emprise de l'alcool et probablement en excès de vitesse 2 amis de 18 et 15 ans fauchés sur leurs vélos alors qu'ils rentraient d'une fête de village. Il a été condamné à cinq ans de prison, dont quatre ferme.

Abdelfateh Kouraichi est parti directement en prison, le tribunal correctionnel ayant délivré contre lui un mandat de dépôt à l'audience. Il répondait d'homicides involontaires aggravés pour avoir heurté un groupe de jeunes circulant à vélo le 23 mai 2010 vers 2H45 sur la route qui les ramenait des Festéjades, une fête populaire qui attire chaque année des milliers de personnes à Gruissan, entre étangs et littoral méditerranéens. Florian, 18 ans, et Hélène, 15 ans, sont morts. Loïc, 18 ans, a été gravement blessé.

Abdelfateh Kouraichi, un Tarn-et-Garonnais en vacances, accusait une alcoolémie équivalant au moins à 0,72 gramme par litre de sang à l'éthylomètre, voire de 1,03 g à la prise de sang, mesure retenue contre lui par le juge. La limite légale est de 0,5 g. Il assure qu'il roulait à la vitesse autorisée de 90 km/h. Mais, selon les experts, il devait circuler entre 95 et 105 km/h.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus