Tarn : des greffeurs de vignes venus du Mexique pour modifier un vignoble du gaillacois

Publié le Mis à jour le

Le métier de greffeur de vignes a disparu de nos régions françaises. Pour modifier le cépage de son vignoble, un viticulteur de Sénouillac dans le Tarn fait appel à des professionnels venus du Mexique.

Le métier de greffeur a disparu depuis longtemps de nos campagnes françaises, mais la technique est toujours pratiquée en Amérique du sud.
Dans le Tarn, à Sénouillac au cœur du gaillacois, un viticulteur fait appel à un savoir-faire venu du Mexique.
Les greffeurs de vignes de Guadalajara ont traversé l’Atlantique.
Ils passeront 3 mois dans ce vignoble pour greffer des bourgeons du cépage Colombard sur des pieds de Cabernet Sauvignon.

Pour adapter leur vignoble au marché, les vignerons ont recours à cette technique de greffe. Elle permet de modifier l’encépagement en un an environ, avec une seule perte de récolte.

Un reportage d'Odile Debacker et Jean-Pierre Duntze :