Albi : relaxe dans le procès du père poursuivi pour l'abandon de ses 2 enfants à Blaye-les-Mines

Les deux parents côte à côte face à la justice. / © France 3 Occitanie
Les deux parents côte à côte face à la justice. / © France 3 Occitanie

Une fillette de 7 ans et son petit frère de 4 ans découverts en pleine nuit devant une boulangerie de Blaye-les-Mines, au nord d'Albi : le 4 avril dernier on avait cru à un abandon d'enfants. Le procès du père lui a permis de démontrer son innocence : il a été relaxé.

Par Yann-Olivier d'Amontloir

L'émotion était grande, le 4 avril dernier dans la préfecture du Tarn, quand on a parlé - à propos de cette affaire - d'un "abandon d'enfants" par leur père.
Les faits : à 5 heures et demi du matin, une fillette de 7 ans et son petit frère de 4 ans sont découverts - en pyjama, pieds nus et frigorifiés - devant une boulangerie, dans la rue principale de Blaye-les-Mines, au nord d'Albi.

"Papa nous a emmenés en voiture, et il nous a abandonnés au premier feu rouge", raconte la petite fille.

A l'écoute de ce témoignage, les parents sont placés en garde à vue par les gendarmes, et le parquet d'Albi décide de poursuivre le père pour "délaissement de mineurs". Au procès, le procureur requiert 2 mois de prison avec sursis.
Devant le tribunal correctionnel, les 2 parents - main dans la main - et l'avocat du père, ont démonté les fils embrouillés de cette accusation.
Le petit garçon, trisomique, aime sortir de son cocon familial pour explorer le monde qui l'entoure, inconscient des dangers qu'il court.

Il a suffi d'un oubli

Dans leur précédent domicile, les parents avaient dû installer une alarme à leur porte d'entrée pour empêcher ses escapades.
Ayant déménagé depuis un an, et en l'absence de toute nouvelle alerte, ils avaient différé la pose de ce dispositif : il aura suffi d'oublier un soir de fermer la porte à clef...
 
La boulangerie de Blaye-les-Mines devant laquelle les deux enfants ont été retrouvés. / © France 3 Occitanie
La boulangerie de Blaye-les-Mines devant laquelle les deux enfants ont été retrouvés. / © France 3 Occitanie

Dans la nuit du 3 au 4 avril, le garçonnet est sorti dans la rue; sa soeur - très débrouillarde pour son âge et habituée à prendre soin de son petit frère handicapé - s'en est très vite aperçue. Elle l'a suivi, mais ne l'a rejoint qu'après plusieurs centaines de mètres.
Des éboueurs en tournée ont aperçu les 2 enfants grelottants devant une boulangerie, et leur ont indiqué la porte de service : à 5 heures et demi du matin, le travail avait déjà débuté; la boulangère les a recueillis et a alerté les autorités.

La relaxe est prononcée

Depuis lors tout est rentré dans l'ordre, la vie de famille a repris et n'a plus connu aucune alerte.
C'est cette argumentation développée par Me Alary, l'avocat des parents, qui a convaincu le tribunal : le jugement n'a pas été mis en délibéré mais rendu immédiatement. Le père a été relaxé.
 
Albi : procès pour délaissement d'enfant

Sur le même sujet

Les + Lus