Castres (81) : opération de police au camp de la Vivarié, suite à l'arrestation de deux individus pour séquestration

L'entrée du camp de la Vivarié, à Castres. / © FTV
L'entrée du camp de la Vivarié, à Castres. / © FTV

Une opération de police a eu lieu, mardi 1er octobre 2019, dans le camp de la Vivarié, à Castres, dans le Tarn. Elle fait suite à l'arrestation, la semaine passée, de deux individus suspectés d'avoir séquestré une femme durant un an. Face aux tensions, des renforts ont été demandés. 

Par Marie Martin

Une opération de police sous tension...

Mardi 1er octobre 2019, des policiers sont intervenus au camp pour gens du voyage sédentarisés de la Vivarié, à Castres. Devant la réaction des habitants, la police a dû faire appel à des renforts.

Il faut dire que cette opération de police intervient dix jours après l'arrestation de deux résidents du camp, un homme de 32 ans et sa mère âgée de 57 ans. Ces deux individus sont suspectés d'avoir séquestré, violé et prostitué durant un an une femme considérée comme vulnérable et fragile psychologiquement. Cette Castraise de 46 ans avait réussi à s'échapper et à porter plainte. 

Ce serait les suites de cette affaire sordide qui auraient déclenché cette nouvelle opération dans le camp de la Vivarié. 
 
 

Sur le même sujet

Les + Lus