• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Castres première ville de France à collecter et recycler les mégots de cigarettes

 Il faut 15 ans pour dégrader complètement un mégot de cigarette. / © MAXPPP
Il faut 15 ans pour dégrader complètement un mégot de cigarette. / © MAXPPP

La ville de Castres a signé un contrat avec l'entreprise Mégo chargée de l'acheminement, de la dépollution et du recyclage des mégots de cigarettes. Une vingtaine de cendriers spéciaux ont été installés dans la ville. 

Par Cécile Frechinos

Les fumeurs castrais ne peuvent pas les manquer. Une vingtaine de cendriers estampillés du logo de la commune ont été installés dans le centre-ville. Et ce ne sont pas des cendriers comme les autres. Les mégots qui se trouvent à l'intérieur ne finiront pas à la poubelle mais dans une usine de recyclage. La société Mégo, basée en Bretagne mais qui dispose d'une antenne à Castres, commercialise un dispositif  de collecte et recyclage des mégots de cigarettes.
La ville de Castres est donc la première collectivité à adhérer au dispositif MéGO ! en implantant ces premiers cendriers récupérateurs de mégots tout en cultivant la fibre locale puisqu'ils ont été conçus et fabriqués par l'entreprise de chaudronnerie Georges Amen à Castres.

Des mégots transformés en pot à crayons 


Une fois collectés, les mégots sont acheminés dans une usine de recyclage en Bretagne. Les déchets de cendriers sont ici dépollués puis réduits en fibre de cellulose. En d'autres terme, il s'agit de plastique qui sera ensuite transformé en pot à crayon, cendrier ou autre mobilier de bureau.

Depuis l'installation de cendrier dans les rue de Castres, près de 400kg de mégots ont été transformés. Une bonne nouvelle lorsqu'on sait qu'il faut 15 ans à un mégots pour se dégrader.  

La société Mego commercialise un dispositif de recyclage des mégots

 

Sur le même sujet

Les “gilets jaunes” d’Alès ont de nouveau investi la rocade

Les + Lus