Dans l'église de Bernac dans le Tarn, on célèbre une messe pour... soulager les poussées dentaires des nourrissons

Le prêtre applique sur les joues rougies des bébés la relique de Sainte Apolline censée soulager la douleur. / © FTV
Le prêtre applique sur les joues rougies des bébés la relique de Sainte Apolline censée soulager la douleur. / © FTV

Chaque premier dimanche du mois, le curé de Bernac dans le Tarn célèbre une messe pour les bébés qui souffrent de poussées dentaires. L'église possède une relique de Sainte Apolline qui soulagerait les douleurs. Des parents de toute la région s'y précipitent.

Par J.V

C'est devenue une tradition. Chaque premier dimanche du mois, le parvis de la petite église de Bernac dans le Tarn se remplit de parents de très jeunes enfants. Ils viennent de l'Aveyron, de la Haute-Garonne, du Gers et même de Gironde. A 11 heures, la célébration commence, les cris des bébés résonnent. Ce dimanche, une quarantaine d'enfants sont là pour être ''soulagés" de leur poussées dentaires.

Car l'église du village possède une relique de Sainte Apolline. Une dent et un bout d'os de mâchoire qui auraient le pouvoir de soulager les poussées des dents de lait des bébés.

Apposition de la relique sur les joues des bébés

Pendant la célébration, chaque parent s'avance à son tour jusqu'à l'autel en tenant son enfant dans les bras. Le prêtre appose alors délicatement le reliquaire doré sur les joues rougies des bébés.
Le prêtre appose la relique sur les joues des bébés. / © FTV
Le prêtre appose la relique sur les joues des bébés. / © FTV

Les parents qui amènent leurs enfant veulent y croire, Lucie, maman de deux petits garçons : ''On était venu faire la cérémonie pour notre premier fils et ça avait marché donc là on revient pour notre deuxième !". Séraphin a levé toute sa petite famille à l'aube ce dimanche pour venir depuis l'Aveyron : ''des amis nous en ont parlé, on vient parce qu'on y croit."

La sainte patronne des chirurgiens-dentistes

En l'an 249, cette martyre chrétienne eut les dents arrachées par les païens car elle refusait de renier sa foi. L'histoire ne dit pas comment ni pourquoi sa relique s'est retrouvée dans la petite église de Bernac dans le Tarn.
 
Dans le reliquaire doré se trouvent une dent et un bout d'os de mâchoire de Sainte Apolline. / © FTV
Dans le reliquaire doré se trouvent une dent et un bout d'os de mâchoire de Sainte Apolline. / © FTV
 
En tous les cas, son succès ne se dément pas car chaque premier dimanche du mois, les jeunes parents impuissants face aux pleurs de leurs petits, sont toujours plus nombreux. 
Le père Philippe Senes, curé de la paroisse de Sainte Madeleine et les Saints-apôtres d'Albi en est convaincu : "Ce n'est pas de la superstition, c'est surnaturel, cette prière simple apporte beaucoup de réconfort aux familles. Ca fait deux siècles que les curés d'ici célèbrent cette vénération à Sainte Apolline." Et visiblement, ce n'est pas près de s'arrêter.
 

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus