• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

A Massac-Seran (Tarn), une messe en hommage à Soeur Inès, assassinée en Centrafrique

Inès Nieves Sancho, une religieuse originaire du Tarn, a été retrouvée assassinée lundi en Centrafrique.
Inès Nieves Sancho, une religieuse originaire du Tarn, a été retrouvée assassinée lundi en Centrafrique.

Une messe en mémoire d'Inès Nieves Sancho sera célébrée vendredi 24 mai à Massac-Séran, dans le Tarn, où est basée sa communauté. Elle sera présidée par Jean Legrez, l'archevêque d’Albi.

Par Laurence Boffet

"C'était une vraie missionnaire, elle était très proche des petits, des faibles" témoigne Soeur Marie-Jeanne, une religieuse de la communauté des filles de Jésus de Massac-Séran à laquelle appartenait Inès Nieves Sancho. "Elle a donné jusqu'au bout, jusqu'au martyre" dit-elle au micro de France Bleu.

Quatre jours après l'assassinat de cette religieuse originaire du Tarn, l'heure est aux hommages.
On ne sait pas encore ce qui s'est passé. La religieuse âgé de 77 ans a été retrouvée égorgée dans le village de Nola, près de Berbérati, dans l'ouest de la Centrafrique.
Une messe est prévue ce vendredi 24 mai à 9 heures à l'église de Massac-Séran (81). Sœur Inès était membre de la communauté des Filles de Jésus située dans ce village à côte de Lavaur dans le Tarn.


Voir ici les explications de Bertrand Boyer :
Une religieuse originaire du Tarn assassinée en Centrafrique

 

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus