Dans le Tarn, les cheminots courent contre la réforme de la SNCF

Les cheminots du Tarn restent mobilisés, deux mois après le lancement de la grève contre la réforme de la SNCF. Ils ont une nouvelle fois manifesté à Albi sous une forme un peu différente : en courant à pied et à vélo à travers la ville.  

Ils étaient une centaine de personnes à manifester dans les rues d'Albi en courant ou à vélo pour défendre le service public ferroviaire.
Ils étaient une centaine de personnes à manifester dans les rues d'Albi en courant ou à vélo pour défendre le service public ferroviaire. © France 3 Occitanie
Ils n'ont pas de banderoles et ne scandent pas de slogans mais ils sont bien là pour protester contre la réforme de la SNCF. Une centaine de manifestants ont décidé de défiler dans les rues d'Albi d'une façon un peu particulière : en courant ou à vélo.
Une façon pour les cheminots tarnais de maintenir une grève perlée qui dure depuis maintenant plus de deux mois et de défendre leur mot d'ordre, celui d'un "service public ferroviaire efficace au service des usagers, avec des moyens humains et financiers suffisants."
L'occasion également de dénoncer la fermeture programmée du guichet de la gare Albi-Madeleine au 1er juillet 2018, symbole pour les syndicats "d'une politique gouvernementale plus préoccupée par la privatisation de l'entreprise que par l'aménagement du territoire et le maintien d'un service de proximité.

Voir le reportage de Sylvain Duchampt et Véronique Galy :
Manifestation "sportive" des cheminots du Tarn


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports grève social manifestation
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter