• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Tarn : intrusion en pleine journée de deux individus dans la maison d'arrêt d'Albi

La maison d'arrêt d'Albi est surpeuplée et les tentatives de faire passer téléphones et autres objets divers aux prisonniers sont en forte augmentation. / © Max PPP
La maison d'arrêt d'Albi est surpeuplée et les tentatives de faire passer téléphones et autres objets divers aux prisonniers sont en forte augmentation. / © Max PPP

Dans la matinée du jeudi 7 février, deux individus ont pénétré dans l'enceinte de la maison d'arrêt d'Albi (Tarn) pour y déposer des "colis" à des prisonniers. Les surveillants dénoncent les carences de sécurité et la présence de profils de détenus inappropriés à l'établissement.

Par Sylvain Duchampt

Ce fût "simple comme bonjour". Il a suffit à deux individus de couper le grillage de la maison d'arrêt d'Albi pour s'y introduire et y déposer des "objets illicites" à destination de prisonniers.
Cerise sur le gâteau, l'intrusion s'est faite en plein jour, durant la journée du 7 février 2019. 
La goutte de trop pour le personnel pénitentiaire. Le week-end précédent, 70 colis avaient été projetés de l'extérieur de l'enceinte de la prison. 
Selon le site internet ayant révélé l'information, les surveillants s'inquiètent et "dénoncent les carences en sécurité ainsi que certains profils de détenus inappropriés au type de l'établissement."
 

"Albi c'est un souci depuis de nombreuses années, explique Laurent Maffre du syndicat UFAP-UNSA Justice. Ce qui est hallucinant, c'est que la maison d'arrêt est juste à côté du parking du siège départemental d'une banque qui permet d'accéder directement et sans problèmes au grillage. A ceci se rajoute une surpopulation avec certains individus très dangereux dont certains islamistes. La situation est très préoccupante et elle n'avance pas, précise t-il."
 
Le parking d'une banque, voisine de la maison d'arrêt d'Albi, permet d'accéder sans difficultés au grillage de la prison. Un problème pour les syndicats. / © Capture d'écran / Google Map
Le parking d'une banque, voisine de la maison d'arrêt d'Albi, permet d'accéder sans difficultés au grillage de la prison. Un problème pour les syndicats. / © Capture d'écran / Google Map


L'incident n'est pas le premier de ce genre. Depuis plusieurs mois, le personnel pénitentiaire demande à sa direction "de prendre ses responsabilités"  en terminant en urgence la fin des travaux du mur d'enceinte de la maison d'arrêt. 
Le nouveau directeur interrégional des services pénitentiaires de Toulouse, Stéphane Gély, s'est rendu sur place dans le courant de l'après-midi.

Sa réaction au micro de Robin Doreau : 

 



 

Sur le même sujet

La Bulle, douche nomade à Montpellier

Les + Lus