Tarn : une plainte pour corruption déposée contre le maire de Gaillac Patrice Gausserand

Le maire de Gaillac, Patrice Gausserand / © France 3 Occitanie
Le maire de Gaillac, Patrice Gausserand / © France 3 Occitanie

Nouveau coup dur pour le maire de Gaillac. Les gérants du bar La Bodega viennent de déposer plainte pour corruption, prise illégale d’intérêt et complicité de corruption. Patrice Gausserand et son associé Pierre-Yves Olivier au sein de la société "Le comptoir des Bastides" sont visés.

Par Sylvain Duchampt

L’affaire des possibles conflits d’intérêts du maire de Gaillac, entre ses affaires chinoises et son mandat, connait un nouveau rebondissement judiciaire. Les gérants du bar la Bodega viennent de déposer plainte au parquet d’Albi contre Patrice Gausserand pour corruption, prise illégale d’intérêt et complicité de corruption.

Comme nous vous le révélions le 21 septembre 2017, un enregistrement audio prouve que le maire de Gaillac a fait pression sur les locataires de cet établissement de la commune afin de les inciter à quitter les lieux, rachetés par la société « Le Comptoirs des Bastides » dont il est actionnaire avec son ami Pierre-Yves Olivier.

Cette plainte est la deuxième contre Patrice Gausserand après celle déposée par l’élu d’opposition de la France Insoumise, Thomas Domenech. Selon La Dépêche du Midi, le procureur de la République d’Albi a déjà ouvert une enquête préliminaire dans cette affaire.

Un dossier considéré comme "particulièrement solide" par l’avocat des gérants de la Bodega, Antoine Christin. Ce dernier n’écarte pas la possibilité de transformer cette plainte en citation directe afin de présenter devant la justice dans les plus "brefs délais" Patrice Gausserand, son associé, Pierre-Yves Olivier et sa société "Le Comptoir des Bastides"

Sur le même sujet

Des robots dans les exploitations agricoles

Près de chez vous

Les + Lus