Tarn : à la recherche de la tête et du torse de Roger Memoli

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cécile Frechinos .

Le mois dernier des restes humains étaient découverts dans un fût d'acide à Saint-Benoit de Carmaux. Ils appartenaient à Roger Memoli, un ancien malfrat marseillais. Depuis ce matin, des policiers du SRPJ de Toulouse sont à la recherche du crâne, d'une partie du torse et d'un bras. 

Où sont passés le crâne, le torse et l'un des bras de Roger Memoli? Depuis ce matin les policiers du SRPJ de Toulouse, appuyés par une équipe du Groupe national d'investigation cynophile de la gendarmerie (GNIC) de Gramat, sont à la recherche du reste du corps de l'ex bandit marseillais.
Ils ont passé au peigne fin le terrain d'Yves Costamagno, un autre malfrat de la cité phocéenne. C'est sur sa propriété qu'avaient été retrouvés, fin janvier, les jambes et un bras de Roger Memoli dans une cuve d'acide. 

Seul 10 à 15% du corps a déjà été retrouvé

Seulement 10 à 15% du corps de Roger Memoli avait été retrouvé. Le corps a-t-il été découpé dans la maison d'Yves Costamagno? Rien est moins sûr car les recherches menées aujourd'hui sont pour l'instant peu fructueuses. Les enquêteurs ont mis la main sur des os, mais il s'agirait d'ossements d'origine animale.

L'histoire digne d'un film policier

Un truand marseillais découpé en morceaux et dont le corps est retrouvé chez un autre malfrat. Le scénario est digne d'un film. Pourtant l'histoire est bien réelle et elle s'est passée dans le Tarn. Fin janvier 2017, Yves Costamagno, suivi de près par la police judiciaire, meurt d'une hémorragie cérébrale. Chez lui, la police retrouve des restes humains appartenant à Roger Mémoli. 

La piste du règlement entre les deux hommes est vite établie. 






Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité