Le Tarn se lance dans la culture du lupin

Le lupin a besoin d'une terre sans calcaire et bien drainée. / © France 3 Occitanie
Le lupin a besoin d'une terre sans calcaire et bien drainée. / © France 3 Occitanie

Une coopérative tarnaise remet au goût du jour la culture du lupin, cette plante légumineuse riche en protéïnes. La moisson de la première parcelle expérimentale a lieu cette semaine. 

Par Marie Martin

C'est une culture millénaire. On en trouve mention dans des textes romains remontant à trois siècles avant Jésus-Christ en tant qu’aliment pour la consommation humaine.
Les Egyptiens et les Incas en faisaient également bon usage.

Cette plante a plusieurs qualités : riche en protéïnes et oméga 3, elle régénère les sols pauvres par sa faculté de synthétiser l’azote de l’air et a moins besoin de produits phytosanitaires.

Autant de raisons qui ont poussé une coopérative du Tarn à relancer cette culture. Le grenier coopératif de l'Albigeois a soigneusement choisi des parcelles (sans calcaire et bien drainées) pour  planter 60 hectares de lupin. Les premiers résultats sont plutôt positifs, la moisson a lieu cette semaine. 

Le produit de cette première récolte sera mélangé à d'autres matières organiques, comme le lin, pour devenir au final de l'aliment pour bétail.

C'est cette même coopérative tarnaise qui avait relancé, en 2008, la culture du lin. L'objectif : réduire les importations de sojas d'outre-Atlantique.

En réintroduisant cette culture, elle tend en effet à travailler en circuit court et à être autonome, tout en assurant la traçabilité de ses produits. 

Voir le reportage de Miryam Brisse et Julien Lanchas, de France 3 Tarn : 

Tarn : première moisson de lupin


Sur le même sujet

Montpellier : le Camion du coeur, plus qu'un repas, un réconfort

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne