"Assassins", "viande=meurtre" : qui se cache derrière le vandalisme d'une boucherie à Castres ?

Les inscriptions "assassins" et "viandes = meurtre" ont été laissées sur la devanture d'un boucher de Castres dont la vitrine a aussi été la cible de casseurs. Un acte isolé d'adeptes du véganisme ? 

La vitrine du boucher a subi les assauts des anti-viande
La vitrine du boucher a subi les assauts des anti-viande
Une plainte a été déposée au commissariat de Castres (Tarn) après la découverte, mardi matin, d'inscriptions sur la devanture d'une boucherie de l'espace Sidobre du quartier de Martinet et de tentatives de briser la vitrine du magasin, malgré le verre anti-intrusion.

Le boucher a découvert les inscriptions "assassins" et "viande = meurtre" sur son commerce, installé depuis 20 ans dans le quartier.

Un acte connoté "anti-viande" qui pourrait être l'acte isolé d'un opposant à l'alimentation carnée et à la filière viande. Le boucher ne se sent "pas personnellement visé" indiquant qu'il est en bout de chaîne de la filière et respecte les règles de son métier. 

Un client, interrogé par France 3, s'insurge de ces méthodes. "On peut être contre l'alimentation carnée et ne pas pour autant commettre ces actes violents".

Alors qui se cache derrière ce type d'actes, rares et totalement isolé (aucun autre commerce de viande n'a été touché à Castres ou dans le Tarn cette semaine) ? Immédiatement, on pense aux adeptes du véganisme. 

Cette tendance consiste à ne pas consommer tout ce qui provient de l'élevage animal (lait, viande, cuir, etc) mais prône aussi "l'abolition" de l'utilisation des animaux.

Certaines associations, comme L214, proche du véganisme, utilise des moyens pacifiques et médiatiques, comme des caméras cachées pour dénoncer les mauvais traitements aux animaux dans les abattoirs. Mais d'autres militants de la cause animale sont adeptes de méthodes plus radicales. 

Le boucher de Castres a-t-il été victime d'un acte isolé ou d'un commando déterminé ? L'enquête devra le déterminer. 

EN VIDEO / le reportage de Miryam Brisse et Mathieu Chouvellon : 
Un boucher de Castres vandalisé

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers alimentation société