Il fonce en voiture sur des militaires du 8ème RPIMA de Castres... "pour rigoler"

Un homme a été interpellé après avoir lancé à deux reprises sa voiture sur un détachement de parachutistes du 8ème RPIMA de Castres au lendemain des attentats de Carcassonne et de Castres. Il a affirmé aux enquêteurs avoir fait cela "pour rigoler". Il a été condamné à 4 mois de prison ferme.
Des parachutistes du 8ème RPIMA de Castres © MaxPPP
Un jeune homme de 18 ans a été interpellé samedi à Castres (Tarn) après avoir foncé en voiture sur un détachement de militaires du 8ème régiment d'infanterie de marine (RPIMA) qui rentraient à pied vers leur caserne, a indiqué lundi la procureure de la République de Castres, confirmant une information du Journal d'Ici. 

Les militaires étaient à pied, une colonne d'environ une trentaine d'homme, lorsqu'un peu avant 8 heures du matin, ils ont vu une voiture leur foncer dessus. Le véhicule a ensuite fait demi-tour à un rond-point puis à de nouveau visé les militaires qui se sont protégés. Aucun militaire n'a été blessé.

Le véhicule a pris la fuite mais il a vite été identifié grâce à sa plaque d'immatriculation. Le conducteur a été interpellé. Il a, selon la procureure, indiqué aux enquêteurs qu'il avait fait cela "pour rigoler". Il a aussi confié ne pas être au courant de l'attentat de Trèbes et Carcassonne qui s'est déroulé la veille. 

Il est jugé en comparution immédiate ce lundi après-midi : il a écopé de 10 mois de prison dont 4 mois ferme et a été écroué. 
partager
Il fonce en voiture sur des militaires du 8ème RPIMA de Castres... "pour rigoler"
    Partager Facebook Messenger Whatsapp SMS Mail Twitter Flipboard
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité faits divers