Il fonce en voiture sur des militaires du 8ème RPIMA de Castres... “pour rigoler”

Des parachutistes du 8ème RPIMA de Castres / © MaxPPP
Des parachutistes du 8ème RPIMA de Castres / © MaxPPP

Un homme a été interpellé après avoir lancé à deux reprises sa voiture sur un détachement de parachutistes du 8ème RPIMA de Castres au lendemain des attentats de Carcassonne et de Castres. Il a affirmé aux enquêteurs avoir fait cela "pour rigoler". Il a été condamné à 4 mois de prison ferme.

Par Fabrice Valery

Un jeune homme de 18 ans a été interpellé samedi à Castres (Tarn) après avoir foncé en voiture sur un détachement de militaires du 8ème régiment d'infanterie de marine (RPIMA) qui rentraient à pied vers leur caserne, a indiqué lundi la procureure de la République de Castres, confirmant une information du Journal d'Ici. 

Les militaires étaient à pied, une colonne d'environ une trentaine d'homme, lorsqu'un peu avant 8 heures du matin, ils ont vu une voiture leur foncer dessus. Le véhicule a ensuite fait demi-tour à un rond-point puis à de nouveau visé les militaires qui se sont protégés. Aucun militaire n'a été blessé.

Le véhicule a pris la fuite mais il a vite été identifié grâce à sa plaque d'immatriculation. Le conducteur a été interpellé. Il a, selon la procureure, indiqué aux enquêteurs qu'il avait fait cela "pour rigoler". Il a aussi confié ne pas être au courant de l'attentat de Trèbes et Carcassonne qui s'est déroulé la veille. 

Il est jugé en comparution immédiate ce lundi après-midi : il a écopé de 10 mois de prison dont 4 mois ferme et a été écroué. 

Sur le même sujet

Parcoursup : il y aura des déçus

Les + Lus