• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Rugby/Top 14 : Castres passe la sixième et grimpe sur le podium

 Les Castrais menaient déjà 14-0 après dix minutes de jeu, grâce notamment à un essai de leur trois-quarts centre Yann David (à gauche sur la photo). / © Remy Gabalda/AFP
Les Castrais menaient déjà 14-0 après dix minutes de jeu, grâce notamment à un essai de leur trois-quarts centre Yann David (à gauche sur la photo). / © Remy Gabalda/AFP

Castres, le champion de France en titre, a enchaîné une sixième victoire consécutive, samedi à domicile face à la lanterne rouge Perpignan (36-17), avec le bonus offensif en prime, lors de la 19ème journée de Top 14.
 

Par M.M. (avec AFP)

Les Tarnais restent invaincus en 2019 et profitent de cette sixième victoire pour grimper provisoirement sur le podium, avec deux points d'avance sur Lyon qui se déplacera dimanche sur la pelouse de Toulouse, le leader.
    
Auteurs d'un début de match tonitruant, les Castrais menaient déjà 14-0 après dix minutes de jeu, grâce à deux essais de leur ouvreur argentin Benjamin Urdapilleta (3) et de leur trois-quarts centre Yann David (9).
    
Lors de leur dernier déplacement, les Catalans, avaient surpris Montpellier (28-10) et obtenu leur seule victoire de la saison. Malgré cette entame catastrophique, ils ont su se ressaisir et bien résisté par la suite.
    
Meilleure défense à domicile du Top 14, le Castres Olympique a ainsi concédé deux essais (Mélé 32, Pujol 59) et parfois balbutié son jeu, notamment
en raison de son indiscipline.
    
Réduits à quatorze après le carton jaune de Robert Ebersohn (68), les hommes de Christophe Urios ont néanmoins trouvé les ressources pour aller chercher l'essai du bonus sur un doublé d'Urdapilleta, en toute fin de match (77). Un point qui pourrait compter au moment du sprint final.
 

Ils ont dit...

Antoine Tichit (pilier de Castres) : "Cinq points, le job est fait. Mais tout n'a pas été facile face à une équipe de l'USAP décomplexée, qui a joué de partout. On a parfois couru derrière le ballon mais on a quand même réussi à se restructurer et à remettre la main dessus. On est troisième, on s'est relevés en équipe, et il faut continuer comme ça."
    
Benjamin Urdapilleta (ouvreur Castres) : "On a vu un CO avec deux visages, on a très bien commencé le match et après, je ne sais pas trop pourquoi, on a baissé dans tous les compartiments: en agressivité, en vitesse. On s'est mis en danger et le bonus offensif est un peu chanceux. Je ne sais pas si on le méritait. Mais bon, il est important."

David Mélé (demi de mêlée de Perpignan) : "Encore une fois, on fait un gros match offensivement, mais on n'a pas concrétisé sur nos temps forts. Les Castrais, eux, ont mis des essais à chaque fois qu'ils sont venus chez nous. C'est le résumé de notre saison. On essaie de gommer ces erreurs, mais on n'y arrive pas. C'est rageant car on a quand même proposé de belles choses."

 

Sur le même sujet

"Si une cathédrale brûle, elle est appelée à être rebâtie"

Les + Lus