Tarn : reconstitution de la fusillade suite au braquage d'une armurerie à Carmaux

Le quartier a été bouclé pour la reconstitution / © M. Brisse / France 3
Le quartier a été bouclé pour la reconstitution / © M. Brisse / France 3

Le 19 mai 2015, deux hommes braquaient l'armurerie de Carmaux (Tarn). S'en suivait une fusillade en pleine rue avec des policiers, dont un avait été blessé. Trois personnes ont été interpellées en Espagne en septembre dernier. La reconstitution de cette affaire a eu lieu ce mardi à Carmaux. 

Par Fabrice Valery

La justice a procédé ce mardi à la reconstitution de la fusillade qui avait eu lieu en pleine rue de Carmaux (Tarn) le 19 mai 2015, après le braquage d'une armurerie.

Un important dispositif de sécurité a été établi sur le site pour permettre cette reconstitution d'une fusillade au cours de laquelle une policière avait été désarmée par un des malfrats qui avait utilisé son arme de service pour blessé son collègue.

Ce fait-divers avait semé la panique ce matin-là à Carmaux. Les élèves et les personnels de l'école Jean-Jaurès toute proche avaient été confinés par mesure de sécurité.

Les deux hommes étaient entrés dans l'armurerie vers 10h45, dérobant un fusil à pompe. C'est en ressortant dans la rue qu'ils étaient tombés sur un équipage de la police nationale. Dans la bagarre qui a suivi avec les policiers l'un des braqueurs a dérobé l'arme d'une policière et a tiré sur son collègue. D'après une source policière, la fonctionnaire de police avait même été mise en joue avec sa propre arme sur la tempe.

La scène s'était donc déroulée en pleine rue et les deux hommes avaient pris la fuite en arrêtant un véhicule. L'enquête avait vite révélé que les braqueurs avaient été filmés, à visage découvert, lors de leur passage à l'armurerie. Quelques mois plus tard, en septembre 2015, trois personnes, dont les deux braqueurs présumés, avaient été interpellés à Malaga en Espagne

Sur le même sujet

Les + Lus