Top 14 : Castres plie à Clermont après une lutte acharnée

Clermont s'est imposé, malgré une moitié de match en infériorité numérique. / © Thierry Zoccolan/AFP
Clermont s'est imposé, malgré une moitié de match en infériorité numérique. / © Thierry Zoccolan/AFP

Après une double victoire contre le Munster en championnat d'Europe, Clermont s'est imposé à domicile 19-10 contre Castres lors de la 13ème journée du Top 14, malgré une moitié de match en infériorité numérique après un carton rouge infligé à Bardy.

Par Marie Martin (avec AFP)

Les Clermontois sont toujours 2ème au classement (40 points), derrière le leader toulonnais (42 points), tandis que les Castrais restent reléguables, derniers du Top 14, avec 20 points.
Le Castres Olympique, qui avait mis fin, en mai dernier, à plus de quatre ans d'invincibilité clermontoise à domicile, a pourtant donné le ton du match dès la 3e minute avec l'essai de Rémy Grosso, transformé par Rory Kockott. Une action menée notamment grâce à une percée de l'ancien ailier clermontois,
le fidjien Sitiveni Sivivatu, qui joue désormais avec les Castrais.

Très offensive, l'équipe de Castres a, à plusieurs reprises, su mettre à mal la défense clermontoise. Outre une défense affaiblie, les Clermontois ont pâti du carton rouge infligé juste avant la mi-temps à Julien Bardy, pour un coup de tête donné à Caballero. De son côté, Castres a reçu deux cartons jaunes (Caballero, 40e et Capo Ortega, 62e) qui ont un peu rééquilibré le jeu.
Clermont était pourtant, tout au long de ce match, parvenu à se créer de belles occasions. Mais les imprécisions ont pénalisé les jaune et bleu, comme à la 17ème minute, où l'ailier Nakaitaci, après avoir réussi à percer la défense castraise, a commis un en-avant.

En seconde période, alors que Clermont avait l'occasion de reprendre la tête de cette rencontre, Camille Lopez a manqué coup sur coup deux pénalités (42e et 46e minutes). Une imprécision qui s'est également traduite sur les touches, manquées à plusieurs reprises.
Ce n'est qu'à la 50e minute que le match s'est débloqué pour les jaune et bleu, avec un essai de Zac Guildford, seul en course, qui a plaqué le ballon entre les perches. Cet essai, aussitôt transformé par Morgan Parra, permettait aux Clermontois de reprendre la tête (13-7), puis de mener au score jusqu'à la fin du match.
Malgré le sang neuf apporté par un pack preque intégralement changé depuis les championnats d'Europe, les Clermontois ont peiné, pendant une grosse moitié du match, à imposer leur jeu, tandis que les Castrais, derniers au classement ont montré une belle puissance de jeu.

Ils ont dit

David Darricarrère (entraîneur du Castres Olympique) : "Ce soir, vu la physionomie du match, on a beaucoup de frustration de repartir sans aucun point. On a bien entamé et bien fini le match, on était solidaires, notamment en défense, et on a osé. C'est un bon point pour la suite, mais on aurait vraiment
aimé ramener un point, voire plus
".

Julien Bonnaire (troisième ligne de Clermont) : "Dès l'entame on a fait des erreurs de défense, on a perdu des duels, on a fait beaucoup trop de fautes pour pouvoir mettre la main sur le match. Eux, ils n'avaient rien à perdre, donc ils ont tout donné. Malgré tout, on n'a pas douté. Même le carton nous a resserrés".

Zac Guildford (ailier de Clermont) : "Ca faisait longtemps que j'attendais de pouvoir mettre un essai en Top 14. C'est un soulagement. Après, la chance a aussi joué : j'ai attrapé le ballon et je n'ai pas réfléchi, j'ai couru. Je pense que j'ai encore beaucoup de progrès à faire, mais ça me redonne confiance pour la suite".

Sur le même sujet

Les + Lus