Top 14 : Castres se relance en battant le Stade Français en match en retard

Le CO vainqueur du Stade Français / © Rémy Gabalda / AFP
Le CO vainqueur du Stade Français / © Rémy Gabalda / AFP

Le CO, large vainqueur (33 à 10) des Parisiens, réintégre le top 6 et peut encore espérer se qualifier pour les barrages. 

Par FV avec AFP

Le Castres Olympique s'est relancé dans la course à la qualification en stoppant le Stade Français (33-10), qui marchait sur l'eau depuis la fusion abandonnée avec le Racing, mercredi lors d'un match en retard comptant pour la 21e journée de Top 14.

Furieux de ce report, le CO (58 points) en sort vainqueur avec le bonus en prime et réintègre le wagon de tête à la 5e place, une longueur devant le Racing 92, qui jouera lui son match en retard samedi face à Montpellier.

Le Stade Français (54 points), venu dans le Tarn avec un quinze de départ totalement modifié avant sa demi-finale de Challenge européen dimanche face à Bath, rétrograde de son côté à la 7e place avant le derby dans deux semaines face au Racing.

Reportée il y a un mois en raison de la grève des Parisiens contre leur mariage avec leurs rivaux franciliens, cette rencontre - finalement reprogrammée après la décision du Conseil d'Etat ayant mis fin à l'imbroglio entre la FFR et la LNR - avait pris un caractère crucial en vue des phases finales.

Car depuis l'abandon de la fusion, les dynamiques des deux clubs s'étaient radicalement inversées, les Parisiens enchaînant quatre victoires consécutives dont trois en Top 14 pour revenir dans la course à la phase finale tandis que les Tarnais avaient été éjectés du Top 6 après trois défaites de rang.

Peut-être perturbés par le fait de jouer un mercredi, les deux équipes ont eu beaucoup de mal à rentrer dans la partie. En-avants, touches perdues par Castres, la première période a été plus que laborieuse et est passée près de s'achever sur un 0-0 si Anthony Jelonch n'avait inscrit un essai (40e+2, 5-0) juste avant la pause.

Mais les Castrais sont revenus totalement métamorphosés du vestiaire, inscrivant quatre essais en deuxième période dont un triplé de David Smith (53e, 58e, 72e) pour faire un pas vers un barrage avant de recevoir Toulouse le 29 avril et d'aller à Brive la semaine suivante.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus