• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Tennis : le chemin de croix de Carole Monnet, jeune espoir français en quête de financement

Carole Monnet est l'une des meilleurs joueuses du tennis français chez les juniors. Elle peine à trouver des financements car elle n'a pas suivi la filière classique. / © C. Métairon F3LR
Carole Monnet est l'une des meilleurs joueuses du tennis français chez les juniors. Elle peine à trouver des financements car elle n'a pas suivi la filière classique. / © C. Métairon F3LR

Carole Monnet est l'une des meilleures joueuses de tennis junior du moment. Elle a été révélée à 12 ans, mais n'est pas passée par la filière fédérale, un problème en termes de financement. Formée dans l'Aude, elle s'entraîne régulièrement au cap d'Agde et à Colomiers près de Toulouse.

Par Josette Sanna avec Daniel de Barros et Cédric Métairon

Carole Monnet est un espoir du tennis français.
L'une des meilleurs joueuses de France en catégorie junior.
Révélée à l'âge de 12 ans, elle peine à trouver des financements car elle n'est pas passée par la filière fédérale.
Malgré tout, comme chaque matin, elle fait ses gammes à l'entraînement sous le regard protecteur d'Hervé Romain, son entraîneur.

Etoile montante

Championne de France à 15 ans, numéro une européenne à 16, Carole Monnet est l'étoile montante du tennis féminin français chez les juniors.

Elle se situe certaienement dans le top 20 mais pour le montrer il va falloir voyager et aller dans les tournois comme les autres pour connaître exactement sson niveau. Si elle peut voyager, elle pourra truster un grand chelem cette année, Roland Garros ou l' US Open

"Elle se situe certaienement dans le top 20 mais pour le montrer il va falloir voyager et aller dans les tournois comme les autres pour connaître exactement sson niveau. Si elle peut voyager, elle pourra truster un grand chelem cette année, Roland Garros ou l' US Open, pense Hervé Romain, entraîneur de Carole Monnet
Carole Monnet s'entraîne sans relâche. / © C. Métairon. F3LR
Carole Monnet s'entraîne sans relâche. / © C. Métairon. F3LR

Mais pour jouer des tournois, il faut de l'argent.

Le privé sans la "fédé"

Découverte sur le tard, Carole s'entraîne dans une structure privée et n'est pas prise en charge par la Fédération française de tennis.

Celles qui sont au meilleur niveau c'est souvent celles qui sont le plus financées, celles qui ont le plus d'argent. 

Celles qui sont au meilleur niveau c'est souvent celles qui sont le plus financées, celles qui ont le plus d'argent.  dans les cas comme le mien qui sont dans un projet privé, on se débrouille seuls avec un coach" assure Carole Monnet, N° 63 mondial junior

Face aux meilleures mondiales

Malgré cela, Carole a disputé trois tournois à l'étranger cette année. Bilan : deux finales, une demi-finale face aux meilleurs juniors mondiales comme ce fut le cas en Espagne.
Des résultats qui rassurent les parents de Carole. Mais pas la fédération.
"On nous a fait des propositions mais c'est pour les trois mois à venir, s'inquiète la maman de Carole.
 passé ce délai, on va recommencer à s'inquiéter".

Car une saison complète coûte 70 000 euros. Ces tracas, loin de contrarier Carole, la renforcent dans ses objectifs.

Les difficultés, une source de motivation supplémentaire

"  Quand je vois les autres qui ont beaucoup de choses en plus et qu'on me compare à elles... C'est pas comparable. On n'a pas du tout les mêmes armes... Mais c'est une source de motivation. Ca  donne envie de me battre. De m'arracher  plus sur les balles, sur les points "

En attendant, Carole multiplie les petits tournois en France.

Dans son viseur, le top 20 mondial junior.

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus