• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Top 14 : William Servat l'assure, “le Stade Toulousain est en bonne voie”

William Servat, l'entraîneur des avants de Toulouse. / © Franck Fife/AFP
William Servat, l'entraîneur des avants de Toulouse. / © Franck Fife/AFP

William Servat a l'impression "que les joueurs ont de plus en plus de repères" malgré trois derniers matches sans victoire. Trois questions à l'entraîneur des avants de Toulouse...

Par M.M. (avec AFP)

Le Stade Toulousain n'a pas gagné un seul des ses trois derniers matchs alors qu'il en a eu l'opportunité à chaque fois. Le moral des troupes est-il touché?

William Servat : "Quand on voit ce que l'on a produit et le comportement des joueurs aussi bien à Clermont (25-29) qu'au Connacht (21-23) ou dimanche dernier face aux Wasps (20-20), on est forcément très frustré. Paradoxalement, malgré cela on a des joueurs qui prennent de plus en plus de plaisir sur le terrain et qui mettent de plus en plus de vitesse dans notre jeu. Les résultats ne tournent pas encore en notre faveur mais on a l'impression que les joueurs ont quand même de plus en plus de repères et cela nous rend positifs".

La conquête est un secteur où le Stade Toulousain est particulièrement convaincant ces dernières semaines. On vous imagine forcément satisfait...

Williman Servat : "On est en bonne voie. On travaille beaucoup, pour ne pas dire énormément. On prend le temps de peaufiner les détails. Aujourd'hui c'est certain que la conquête est satisfaisante. Les joueurs ont envie d'être performants dans ce secteur mais il ne faut pas s'enflammer car la vérité d'un jour n'est pas toujours celle du lendemain. Et à Pau on ne s'attend pas forcément à une partie de plaisir dans ce secteur".

Justement quel regard portez-vous sur cette équipe de Pau ?

William Servat : "C'est une équipe où évoluent des joueurs internationaux qui ont porté le maillot des All Blacks mais aussi d'autres nations majeures du rugby. Ils ont un effectif riche de qualité et, chez eux, sont toujours difficiles à prendre. On va changer de compétition et c'est toujours dangereux, surtout que nous aurons un jour de moins de récupération par rapport à eux".

Sur le même sujet

reportage observatrice ligue droit de l'homme arrêtée montpellier

Les + Lus