• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Trafic d'or : un réseau démantelé dans la région Occitanie et en Andorre

© MAXPPP
© MAXPPP

6 personnes ont été interpellées pour orpaillage illégal. Les gendarmes ont démantelé un trafic présumé qui concerne plusieurs départements en Occitanie, en Nouvelle Aquitaine ainsi qu'en Andorre.

Par Juliette Meurin

Le début de l'enquête remonterait à l'année 2016. 
Selon nos confrères de la Dépêche du Midi, les gendarmes de Toulouse auraient reçu cette année là un renseignement anonyme faisant état d'un trafic d'orpaillage.
Aujourd'hui, 6 personnes selon le quotidien régional auraient été mises en examen pour orpaillage illégal, association de malfaiteurs et blanchiment.

Elles seraient soupçonnés d'avoir extrait de l'or de plusieurs carrières de manière illégale en Occitanie et en Gironde avant de revendre le précieux minerai sous forme de lingot dans la principauté d'Andorre.

Des orpailleurs munis de fausses autorisations auraient proposé des contrats à des entreprises qui exploitent des sablières ou des gravières. L'idée était de profiter des installations existantes pour récupérer des paillettes d'or. 

D'après la Dépêche du Midi, les enquêteurs estiment qu'entre février 2018 et février 2019 l'équivalent de 117 000 euros auraient transité de l'Occitanie et la Nouvelle Aquitaine vers l'Andorre. Le trafic était en place depuis au moins 10 ans.

La gendarmerie n'a pas souhaité confirmer ces informations et nous renvoie sur le Parquet de Toulouse qui n'est pas joignable pour le moment.

 

Sur le même sujet

Incendie de Rouen : polémique à l'USAP sur le maintien du match de rugby de Pro D2

Les + Lus