Villeneuve-lès-Maguelone dans le rouge à cause des prêts toxiques de Dexia

Mairie de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault) / © France 3 LR
Mairie de Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault) / © France 3 LR

Villeneuve-lès-Maguelone dans l'Hérault a contracté des emprunts toxiques auprès de la banque Dexia. Ces emprunts aux taux exorbitants mettent la commune en grande difficulté financière. La mairie serait obligée d'augmenter les impôts locaux si ces emprunts ne sont pas renégociés.

Par Zakaria Soullami

9 millions d'euros, c'est le montant des emprunts toxiques que Villeneuve-lès-Maguelone doit rembourser. En 2007 et 2008, la commune avait souscrit auprès de Dexia 2 prêts avec des intérêts exorbitants. Le taux de l'un des deux prêts a été renégocié mais le second est toujours doté d'un taux jugé excessif par la ville. L'affaire est aujourd'hui devant la justice.

Pierre Semat, l'adjoint au maire chargé des finances souhaite renégocier l'emprunt à un "taux raisonnable". La commune ne peut pas assumer le taux actuel. La mairie de Villeneuve-lès-Maguelone envisage d'ailleurs d'augmenter les impôts locaux pour se sortir de ce mauvais pas. En gardant un espoir de gagner le procès qui l'oppose à Dexia.

Selon Philippe Gabaudan, directeur général des services (DGS) de la ville, Villeneuve-lès-Maguelone remet en cause plusieurs points concernant ses emprunts : "l'absence de taux effectif global dans le prêt, l'asymétrie d'information, la violence de la banque vis-à-vis de la commune qui ne pouvait résister aux propositions de Dexia, le défaut de conseil et l'existence de crédit spéculatif".

Reportage à Villeneuve-lès-Maguelone
Villeneuve-lès-Maguelone (34) traverse une grosse crise économique
F. Hertman et B. Pansiot Villon

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus