• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Vinci renonce à faire payer les automobilistes qui ont bénéficié des opérations péages gratuits des Gilets jaunes

Des Gilets jaunes au péage de Muret, sur l'A64. / © FREDERIC CHARMEUX / MaxPPP
Des Gilets jaunes au péage de Muret, sur l'A64. / © FREDERIC CHARMEUX / MaxPPP

Face au tollé suscité par l'annonce de sa volonté de faire payer les automobilistes ayant bénéficié des opérations péages gratuits des Gilets jaunes, la société Vinci qui gère la plupart des autoroutes d'Occitanie à préféré renoncer.

Par Laurence Boffet

Nouveau revirement chez Vinci autoroutes. Après avoir annoncé il y a 15 jours qu'elle ne ferait pas payer le péage aux automobilistes ayant profité des opérations péages gratuits des Gilets jaunes puis après avoir annoncé lundi que finalement ils devraient s'acquitter de leur facture, la société autoroutière fait savoir ce mardi qu'elle renonce. C'est le directeur général adjoint de Vinci, Pierre Coppey qui l'a annoncé lui-même ce mardi sur Twitter, expliquant que "cette procédure, sans doute insuffisamment expliquée, donc mal comprise, a suscité depuis hier un grand nombre de réactions négatives".  
"Vinci Autoroutes a décidé de renoncer à son application et en appelle au civisme de chacun dans ces circonstances exceptionnelles" poursuit encore Pierre Coppey, indiquant que le groupe rappelle "son indignation après les nombreuse dégradations d'ouvrages et équipements publics et exprime son soutien à ses salariés qui subissent des incivilités inacceptables et restent mobilisés 24h sur 24 pour assurer la continuité du service public et la sécurité des passagers". 
 

Sur le même sujet

Interview de Christophe Barret

Les + Lus