• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Yvan Lachaud, maire-adjoint UDI de Nîmes est élu président de Nîmes Métropole

Nîmes - Yvan Lachaud UDI élu président de l'agglomération Nîmes-Métropole - 11 avril 2014. / © F3 LR E.Félix
Nîmes - Yvan Lachaud UDI élu président de l'agglomération Nîmes-Métropole - 11 avril 2014. / © F3 LR E.Félix

Yvan Lachaud est élu président de la communauté d'agglomération de Nîmes Métropole, au 1er tour de scrutin avec 80 voix contre 6 au FN Yoann Gillet. Il succède à Jean-Paul Fournier en poste depuis 2012 à l'agglo et réélu maire de Nîmes, le 30 mars.

Par Fabrice Dubault


Nîmes Métropole c'est 27 communes.

Nîmes Métropole est née en 2002, de la volonté de nombreux maires qui, autour de l'UMP Jean-Paul Fournier, dans les tous premiers mois qui ont suivi les élections municipales 2001, se sont rassemblés pour porter un projet commun. Nîmes Métropole est devenue en 10 ans un territoire à part entière dont l’action, au travers de ses différentes compétences, est désormais inscrite dans le quotidien des 240.000 habitants qui la composent.

Bernis, Bouillargues, Caissargues, La Calmette, Garons, Générac, Manduel, Marguerittes, Milhaud, Nîmes, Redessan, Rodilhan, Saint-Gervasy et Saint-Gilles sont les 14 communes fondatrices de la Communauté d’agglomération Nîmes Métropole, créée le 1er janvier 2002.

Quatre extensions suivront et donneront au territoire sa physionomie actuelle.

  • Bezouce, Caveirac, Clarensac, Langlade, Lédenon, Saint-Côme-et-Maruéjols et Saint-Dionisy, par arrêté préfectoral du 9 juillet 2002.
  • Cabrières et Poulx, par arrêté préfectoral du 26 décembre 2002 rejoignent l’Agglo le 1er janvier 2003.
  • Sainte-Anastasie, Dions et Saint-Chaptes le 1er janvier 2009.
  • Sernhac est la dernière commune à rejoindre le périmètre, le 1er avril 2009, portant ainsi à 27 le nombre de communes membres.

Sur le même sujet

Hérault : des agriculteurs dénoncent la récupération de terres agricoles pour produire de l'électricité verte

Les + Lus