• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

13-Novembre : un frère d'Hasna Aïtboulahcen mis en examen

Comment se reconstruire après le 13 novembre 2015 ? / © MaxPPP
Comment se reconstruire après le 13 novembre 2015 ? / © MaxPPP

Un frère d'Hasna Aïtboulahcen, cousine d'Abdelhamid Abaaoud - coordinateur présumé du 13-Novembre -, est mis en examen, pour non-dénonciation de crime terroriste.

Par PDB

Un frère d'Hasna Aïtboulahcen, cousine du djihadiste belgo-marocain Abdelhamid Abaaoud, est mis en examen.

Suspecté de non-dénonciation de crime terroriste, le jeune homme est également été placé sous contrôle judiciaire par le juge d'instruction. Une décision contraire aux réquisitions du parquet, qui réclamait son placement en détention provisoire.

Interpellé lundi en Seine-Saint-Denis, l’individu a été interrogé par la Sous-direction antiterroriste (Sdat) de la police judiciaire à Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine.

Non-dénonciation de crime terroriste

Âgé de 24 ans, l’individu pourrait avoir été au courant de la présence à Paris de son cousin, l’un des organisateurs présumés des attentats du 13 novembre 2015 à Paris.

L’enquête a montré qu’il était en contact téléphonique avec Hasna Aïtboulahcen durant la cavale d'Abdelhamid Abaaoud. Sa sœur avait aidé à trouver une planque au terroriste, à Saint-Denis.

En 2015, les attentats du 13-Novembre causaient 130 morts à Paris et Saint-Denis. Hasna Aïtboulahcen et Abdelhamid Abaaoud avaient été tués lors de l'assaut policier le 18 novembre, dans l’appartement où ils s’étaient réfugiés en Seine-Saint-Denis.

Sur le même sujet

Les urgences de l'hôpital Ballanger à Aulnay au bord de l'asphyxie

Les + Lus