En plein Paris, un homme se serait laissé mourir dans les vêtements de sa mère, morte en novembre 2011

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christian Meyze

Un cadavre mômifié a été découvert, portant des vêtements féminins qui seraient ceux de sa mère, décédée fin 2011, dans un appartement parisien.

Une enquête a été ouverte après la découverte dans un appartement parisien d'un cadavre momifié portant des vêtements féminins qui serait en fait celui du
fils de l'occupante des lieux, elle-même décédée en 2011.
A proximité du cadavre totalement décomposé, les enquêteurs ont retrouvé mardi soir un certificat de décès au nom de la locataire des lieux, qui datait de novembre 2011. 
L'enquête de voisinage a permis d'apprendre que la vieille dame ne vivait pas seule, mais avec son fils handicapé mental né en 1963. Il se serait laissé mourir dans les vêtements de sa mère après le décès de celle-ci.
Rien dans l'appartement ne permet de soupçonner une affaire criminelle. Une autopsie est prévue lundi. L'enquête devra confirmer ou préciser les causes exactes du décès