Sur internet, un défi humoristique lancé à F. Baumgartner: traverser l'Ile-de-France en RER B

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christian Meyze/ AFP

Le site satirique LeGorafi.fr a fait un tabac sur internet en lançant un nouveau défi à l'Autrichien Felix Baumgartner, premier homme à franchir le mur du son en chute libre: tenter la traversée de l'Ile-de-France en solitaire et en RER B.

"Plus rien n'arrête Felix Baumgartner. Après avoir pulvérisé le mur du son et le record de chute libre, l'Autrichien s'attaque à un autre record, la traversée
de l'Ile-de-France en solitaire et en RER", écrit Basile Sangène (un pseudonyme).
Mais cet exploit, "conjointement organisé par la RATP et la SNCF qui espèrent pour l'occasion montrer le RER sous son meilleur jour", provoque une polémique: "La course au record va-t-elle trop loin?", s'interroge avec humour le journaliste.
"On n'est pas à l'abri d'un colis suspect ou d'un incident voyageur. Ou de feuilles mortes. Tout est à prendre en compte", s'inquiète un cadre de la RATP, interlocuteur imaginaire du journaliste.

Le RER B, quotidiennement emprunté par quelque 900.000 voyageurs, est régulièrement critiqué pour ses retards. Sa fréquentation a augmenté de 35% entre 2000 et 2010. Ce défi loufoque a plu à la toile: mercredi 17 octobre, l'article avait été relayé plus de 75.000 fois sur Facebook et près de 2.300 fois sur Twitter.
Ce succès "nous a beaucoup surpris et ça nous a fait très plaisir", a commenté l'auteur. "On aime beaucoup le RER B. On trouvait que s'il y avait un record à battre après (le franchissement du mur du son), ce serait celui-là".
Le site satirique legorafi.fr, fondé sur le modèle du site américain The Onion, avec une rédaction de "quelques membres", a été créé en mai 2012 "pour faire rire les gens".

L'article m'a "fait beaucoup rire", confie sous couvert d'anonymat un cadre SNCF, qui explique que la SNCF a aussitôt alerté son personnel, précisant que l'article était écrit au "second degré". La RATP ne fait "aucun commentaire".
"Si Baumgartner survit au RER B, il peut s'attaquer à la ligne 13", une des plus saturées du réseau de transports parisien, a avancé Basile Sangène, qui promet: "Nous serons là pour couvrir l'info".