Cet article date de plus de 8 ans

Mathilde Dewilde ou les confessions d'une Foodista parisienne

Dans Foodista, traité pratique d'une gourmande accomplie, Mathilde Dewilde partage sa passion dévorante pour la bonne cuisine. Rencontre et interview d'une Parisienne en quête de nouvelles saveurs qui adore surprendre les papilles de ses convives.

C'est au restaurant Pascade, d'Alexandre Bourdas, à deux pas de la place de l'Opéra, que nous avons rencontré Mathilde Dewilde. Mathilde a la trentaine, occupe un poste de chargée de communication dans une agence qui s'occupe de budgets High-Tech, et a ouvert il y a quelques années, alors qu'elle était à Londres, un Blog dédié à l'univers culinaire baptisé Mathilde's Cuisine, une véritable passion pour elle. Une passion qui la dévore -sainement- et l'amène à la découverte permanente de nouvelles saveurs, de nouveaux concepts...
Au titre de blogueuse, elle préfère celui de "conteuse d'histoires culinaires". Car c'est l'essence même de son blog, raconter des histoires autour d'une recette, d'un produit, expliquer le pourquoi et le comment il peut se retrouver dans votre assiette. Tout un art de la table et de ce qu'on y mange en de multiples posts plus délicieux à lire les uns que les autres. 
Mathilde participe à l'émission Un Dîner presque parfait, et en sort gagnante. Entre temps, le succès de son Blog et le hasard d'une rencontre avec la maison des Editions de La Martinière l'amènent à écrire. Foodista, traité pratique d'une gourmande accomplie sort en septembre 2012 et génère un bouche à oreille qui ne peut que vous donner la bonne idée de l'offrir à ceux qui aime la bonne cuisine.
Mais revenons-en à notre rencontre. Autour d'une Pascade de ragoût de gigot d'agneau, pak-choï, fromage blanc, Cardamome noire du Vietnam et Pomélo et d'une Pascade de lotte étuvée, épinards, citron vert, coriandre, livèche & émulsion bouillon coco (Hmmm !), nous avons discuté cuisine, Mathlide's cuisine... 

«Laisser les papilles voyager»


Foodista, Quesako ?
C'est la combinaison de Food, nourriture en anglais et fashionista, qui définit les passionnées de mode. Une Foodista, c'est donc tout simplement une passionnée par le monde culinaire. Elle (ou "il" d'ailleurs -on parle alors de Foody-) va aller chercher les dernières petites adresses, elle va collectionner les livres de cuisine à un rythme tel qu'il faut aller acheter une nouvelle bibliothèque chez Ikea tous les 15 jours, elle est prête à faire un détour de plusieurs kilomètres pour aller découvrir un petit producteur ou tester un restaurant, elle va aller en voyage, prendre son Guide du Routard et l'ouvrir directement à la partie consacrée aux Restaurants et non aux musées ou sites à visiter, elle va recevoir tous les trois jours des textos de ses amis qui lui demande des bonnes adresses ... 

Naturelle gourmandise
Je suis gourmande dans le sens où on ne sait pas toujours ce qui peut se passer le lendemain d'un bon repas et qu'il faut donc en profiter au maximum, laisser les papilles voyager et partir à la découverte de nouvelles saveurs.
J'ai toujours aimé recevoir. J'ai eu la chance de ne pas aller à la cantine quand j'étais petite, ma mère nous cuisinait des produits frais midi et soir. J'ai donc grandit en apprenant à apprécier les goût et les saveurs.
Du coup, je me suis naturellement mise aux fourneaux avec une curiosité insatiable de découvrir des nouvelles recettes.

Plaisir partagé
J'ai toujours aimé recevoir. Cuisiner pour les autres et voir leur sourire à la fin d'un repas, ça récompense tous les efforts qu'on peut avoir fourni sur plusieurs heures, plusieurs jours parfois, pour les surprendre autour de la table. La table justement, est très importante pour Mathilde car en plus de d'être passionnée par les produits dont on peut révéler et conjuguer les saveurs, elle considère que leur dressage est tout aussi important. C'est pourquoi Foodista s'intéresse aussi bien aux produits qu'aux arts de la table. Elle nous explique que son livre «n'est pas sur la cuisine, mais plutôt sur le monde culinaire de manière générale.

La sincérité derrière la cuisine
On peut imaginer que mes amis ont la pression quand ils m'invitent chez eux, mais ils le savent, ce qui est important, c'est la "cuisine partage". Je préfère des produits simples mais bons plutôt que de partir dans des délires. C'est un côté "confort food" comme l'appellent les Anglais, la cuisine du cœur qui fait du bien. Un exemple ? Du saumon avec des lentilles : un mélange de saveurs, chaud, c'est simple mais tellement bon !

Mixer passion, vie privée et vie professionnelle...

(Un chapitre entier est dédié à cette question dans son Livre, NDLR). Chaque déjeuner professionnel est une excuse pour découvrir une nouvelle table. L'avantage, c'est que le client que j'emmène est toujours ravi, surpris et le rendez-vous n'en est que plus positif. J'utilise aussi chaque moment libre de ma journée, un trajet en bus par exemple, pour prendre rédiger mes notes sur un petit logiciel style Evernote, que je retrouve ensuite chez moi sans avoir à synchroniser quoi que ce soit. Et puis avec mon mari, on hésite pas à tester ensemble de nouvelles tables le soir, à participer à des dégustations... Le monde culinaire se découvre aussi le soir !

>> Pour les fêtes, découvrez la recette de Mathilde : 

Coquilles de la mer, à la mode mahoraise

Pour 4 coquilles :
4 coquilles St Jacques vides
1 grosse boîte de crabe
Une vingtaine de crevettes grises décortiquées
6 échalotes
1 petit pot de crème fraîche
De la panure
1 cuillère à soupe de gingembre frais râpé ou en poudre.
50 g de beurre

1. Emincer finement les échalotes et les mettre à revenir dans une bonne noix de beurre.
2. Laisser fondre doucement puis y ajouter le crabe égoutté et émietté ainsi que les crevettes hachées. Bien mélanger.
3. Saupoudrer avec le gingembre
4. Continuer à faire revenir quelques minutes l'ensemble, puis y ajouter une bonne cuillère de crème fraîche  pour lier le tout. Saler et poivrer à convenance.
5. Répartir la préparation dans les 4 coquilles. Puis couvrir chaque coquille de panure.
6. Passer au four- grill pour dorer le tout et servir. Régalez vous !



"Foodista, traité pratique d'une gourmande accomplie": un livre à croquer !
En voilà, une idée cadeau qui sort des traditionnels livres de recettes ou autres thématiques gourmandes ! Foodista, traité pratique d'une gourmande accomplie est un livre qui vous donnera tous les trucs et astuces pour en devenir une (ou devenir un Foody, on a le droit d'être gourmand aussi quand on est un homme !). Comment faire son marché ? comment choisir un bon restaurant ? Comment bien reussir un dîner chez soi ? Mathilde, foodista gourmande, nous emmène dans une lecture pleine de saveurs, avec de superbes illustrations signées Serge Bloch. A croquer, à dévorer, à savourer... page après page !

>> Pour acheter le livre de Mathilde, Foodista, traité pratique d'une gourmande accomplie (Ed. de La Martinière), cliquez ici !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
livres loisirs