Affaire Machin : le procès en révision ouvre ce lundi à la cour d'assises de Paris

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olivier Couvreur, avec AFP

Le procès en révision de Marc Machin, qui a passé près de sept ans en prison pour un meurtre commis par un autre, s'ouvre lundi devant la cour d'assises de Paris. Retour sur l'affaire du meurtre du Pont de Neuilly

Il est «très impatient» d'être réhabilité, «après des années de procédure», a déclaré l'avocat de Marc Machin, Me Louis Balling. 

Marc Machin, 30 ans, est présenté ce lundi à la cour d'assises de Paris pour l'ouverture de son procès en révision, en vue d'un possible acquittement. 
A 19 ans, ce jeune homme qui avait déjà à son casier des actes de violence et deux agressions sexuelles, avait avoué en garde à vue le meurtre de Marie Agnès Bedot, une mère de famille de 45 ans tuée à coups de couteau au Pont de Neuilly, le 1er décembre 2001. Une jeune femme avait en outre dit l'avoir vu à proximité du lieu du crime ce matin là.

>> Voir le rappel des faits avec Laurence Barbry :

Sa condamnation pour meurtre ayant été annulée et un autre homme, David Sagno, condamné pour les faits, Marc Machin, devrait devenir la huitième personne en France depuis la seconde guerre mondiale à être acquittée d'un crime à l'issue d'un procès en révision.

>> Marc Machin : retour sur une erreur judiciaire en sept étapes