• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

La tête d'Henri IV a parlé : son ADN coïncide avec celui de Louis XVI

L'équipe scientifique rassemblée autour du Pr Charlier  a trouvé le profil génétique commun entre la tête momifiée d'Henri IV et du sang séché provenant de Louis XVI, son descendant

Par Florence Gaillard avec AFP

C'est un argument supplémentaire qui vient confirmer l'authenticité du crâne momifié d'Henri IV. Retrouvée en 2008, après 4 siècles de pérégrinations, la tête du roi Henri IV avait été authentifiée par l'équipe du professeur Charlier, médecin légiste à l'hôpital Raymond Poincarré de Garches en région parisienne. Les techniques scientifique les plus modernes avaient été utilisées pour cette identification, étayée par des recoupements historiques. Mais l'ADN  de ce crâne n'avait alors pu être extrait.

Le sang de Louis XVI quant à lui provient d'une gourde possédée par une famille aristocratique italienne. Gourde qui aurait contenu un mouchoir ayant trempé dans le sang du roi le jour de son exécution le 21 janvier 1793. Il a été analysé par l'équipe italo-espagnole du Pr Carles Luela-Fox de l'institut de biologie évolutive de Barcelone. C'est précisément l'ADN "paternel", l'ADN du chromosome Y, qui a parlé, balayant les derniers doutes sur l'authenticité de la tête d'Henri IV, selon le Dr Charlier. L'Institut de biologie évolutive de Barcelone a travaillé sur un échantillon "provenant du plus profond de la gorge de l'individu" et a pu extraire un ADN partiellement exploitable.

L'aventure de la tête d'Henri IV avait commencé en 2008 par la découverte d'un crâne momifié chez un retraité qui prétendait qu'il était celui du "bon roi Henri", ce qu'avait confirmé les investigations du Pr Charlier.

Un reportage dIsabelle Dupont et Norbert Cohen

DMCloud:24973
La tête d'Henri IV a parlé : son ADN coïncide avec




















Sur le même sujet

Anne-Marie Gaignard parle de sa dysorthographie

Les + Lus