Cet article date de plus de 8 ans

Le marathon Edward Hopper

Jusqu'à dimanche soir, l'exposition consacrée au peintre américain Hopper qui se tient au Grand Palais à Paris restera ouverte sans interruption. Quarante mille visiteurs sont attendus! Malgré le froid et la pluie, ils étaient nombreux cette nuit.

Foule devant le Grand Palais à l'occasion de l'exposition Hopper
Foule devant le Grand Palais à l'occasion de l'exposition Hopper © France 3 Ile-de-France
Réchauffés par des cafés offerts par un sponsor, plusieurs centaines de personnes ont piétiné plusieurs heures cette nuit avant de pouvoir admirer les toiles du maître. Et ce malgré un vent glacial... 
A minuit, plus de 3.000 visiteurs ont été dénombrés et le Grand Palais en attend autant d'ici le début de la matinée, ce samedi. Sortant des cinémas ou des restaurants des Champs-Elysées, ou venant spécialement parfois de grande banlieue pour vivre cette nocturne insolite, des personnes de toutes générations formant une file compacte d'une centaine de mètres, ont patienté dans la  bonne humeur, visiblement amusés par ces horaires hors normes.
A l'intérieur et malgré l'heure avancée de la nuit, les visiteurs jouaient presque des coudes devant les toiles les plus célèbres du peintre américain dont "Chambre à New York" (1932) ou "Gas", la station d'essence (1940).

Edward Hopper, Nighthawks (Oiseaux de nuit ), 1942
Edward Hopper, Nighthawks (Oiseaux de nuit ), 1942


Ce matin, il fallait encore une heure trente d'attente pour pénétrer dans le Grand Palais.
voir le reportage de Périnne Brami et Yves Dewulf


Cette rétrospective consacrée au peintre américain est un véritable succès. Selon un décompte samedi à minuit passé, quelque 746.000 visiteurs avaient visité l'exposition depuis le 10 octobre.

Samedi soir, pour la seconde "Nuit Hopper", les visiteurs patienteront en écoutant du jazz.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture