Un moniteur d'auto-école soupçonné d'agressions sexuelles sur des élèves

Un moniteur d'auto-école de 48 ans a été déféré mardi au tribunal de Meaux (Seine-et-Marne), soupçonné d'avoir agressé sexuellement en 2012 à Esbly six élèves ayant porté plainte fin décembre. Il sera jugé le 20 février, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

© France 3
Les faits se seraient produits dans des lieux isolés, type parking de supermarché ou impasses, entre juillet et novembre, à l'encontre de jeunes élèves de ce moniteur d'auto-école d'Esbly, selon cette source.

Six jeunes filles, âgées de 17 à 20 ans, ont déposé plainte en décembre pour attouchements sexuels. L'homme, qui a partiellement reconnu les faits, a été interpellé lundi et placé en garde à vue, avant d'être déféré mardi au tribunal de Meaux. Il est convoqué le 20 février pour comparaître devant le tribunal correctionnel pour "agressions sexuelles aggravées".

Jusqu'à cette date, il lui est interdit d'entrer en contact avec les victimes et ne peut exercer sa profession, a-t-on précisé de même source.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers