VIDÉO - Les salariés de PSA Aulnay investissent la Gare Saint-Lazare à Paris

Mobilisation d'une centaine de salariés du groupe automobile PSA à la Gare Saint-Lazare, le jeudi 28 février 2013. / © Olivier Couvreur / France 3 Paris IDF
Mobilisation d'une centaine de salariés du groupe automobile PSA à la Gare Saint-Lazare, le jeudi 28 février 2013. / © Olivier Couvreur / France 3 Paris IDF

REPORTAGE - Ce jeudi 28 février 2013, une centaine de salariés du groupe PSA Aulnay ont investi la gare Saint-Lazare, à Paris, pour sensibiliser et récolter des fonds pour poursuive le mouvement qu'ils ont entamé il y a maintenant 7 semaines face à la direction du groupe automobile. 

Par Olivier Couvreur

Cette opération est comme bien d'autres, une action de sensibilisation de l'opinion publique à la situation des salariés de PSA Aulnay-sous-Bois. Presque chaque jour, les grévistes de PSA organisent ce type de sortie publique. Ces opérations servent aussi à collecter des fonds pour alimenter la "caisse de solidarité" que les grévistes ont mise en place depuis le début de leur combat, pour venir en aide et en soutien aux salariés en grève et compenser les pertes de salaires qui sont lourdes.

>> Voir notre reportage sur place : 

Les salariés d'Aulnay investissent la gare Saint-Lazare à Paris

Plus de 250.000 euros à répartir aux grévistes


Ainsi, les grévistes de l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois  ont récolté plus de 250.000 euros depuis le début de leur mouvement mi-janvier, qu'ils vont redistribuer aujourd'hui jeudi 28 février. "Nous avons aujourd'hui 261.390 euros en trésorerie. La quasi-totalité va être reversée" aux grévistes, précise le militant CGT Serge Fournet, technicien de PSA et président de l'association "Soutien aux salariés de l'automobile du 93", chargée de recueillir les dons.

L'association, qui fait office de "caisse de grève", redistribuera aux grévistes une somme forfaitaire, en fonction de leur participation: 80 euros pour une semaine de grève, 200 euros pour deux semaines, 500 euros pour trois semaines et 800 euros pour quatre semaines. Au total, "300 salariés" devraient être concernés, a souligné Serge Fournet.

Un salarié de PSA à la Gare Saint-Lazare, jeudi 28 février 2013. / © Olivier Couvreur / France 3 Paris IDF
Un salarié de PSA à la Gare Saint-Lazare, jeudi 28 février 2013. / © Olivier Couvreur / France 3 Paris IDF
Les sommes récoltées proviennent essentiellement des dons de particuliers et de la CGT. L'association devrait par ailleurs recevoir "plus de 100.000 euros" de subventions, déjà votées par "une quinzaine" de villes de Seine-Saint-Denis. "Pour l'instant, on n'a rien reçu des municipalités. Même quand ça a été voté, il peut y avoir un refus du préfet. J'espère que ça n'arrivera pas", poursuit M. Fournet. Tremblay-en-France a ainsi annoncé le 1er février, le vote d'une subvention de 20.000 euros pour les salariés de PSA Aulnay. Le Conseil général a pour sa part attribué une subvention de 10.000 euros.

Sur le même sujet

Les + Lus