Quelques bus circulent à nouveau, il y a du mieux pour les trains, mais l'autoroute A1 est coupée en direction de Roissy

© MaxPPP
© MaxPPP

Le verglas recouvrait mercredi 13 mars, de nombreuses chaussées d'Ile-de-France, y compris dans le centre de Paris. Dans la matinée, la RATP a réussi à faire sortir quelques bus et les trains de banlieue semblent mieux circuler que la veille. Mais la circulation reste difficile.

Par Christian Meyze

La circulation des bus, totalement paralysée mercredi matin en raison de chaussées rendues très glissantes par le verglas, reprend progressivement en fin de matinée.
"Les bus ressortent de plus en plus car l'état des chaussées s'améliore très nettement par la fonte naturelle et le traitement par sablage" précise la RATP.
A  midi, plus de 130 lignes de bus circulaient normalement, sur 360 habituellement en circulation en Ile-de-France. Des renseignements ici

Pour les RER, la circulation est "quasi normale" sur les tronçons gérés par la RATP. La branche reliant Bourg-la-Reine à Robinson (Hauts-de-Seine) sur la ligne B, interrompue depuis mardi, devait reprendre dans l'après-midi.

Concernant le réseau Transilien, géré lui par la SNCF, le trafic des RER et trains de banlieue a été conforme aux prévisions avec des rames sur toutes  les lignes: 3 rames sur 4 sur le RER A, 2 sur 3 sur le RER B et le RER C, 1 rame  sur 2 sur le RER D, 4 sur 5 sur le RER E.
Il y a eu des difficultés ponctuelles ici ou là en raison de phénomènes de gel et de givre sur des caténaires et sur des portes de voitures, mais il n'y a pas eu blocage de trains.

La situation était plus difficile sur les routes d'Ile-de-France. Ansi, par exemple, l'autoroute A1 est fermée, dans le sens Paris-Province, entre Gonesse et Louvres. Il faut donc prendre ses précautions pour aller de Paris à Roissy par un itinéraire de remplacement, par l'A104 à partir du Bourget. 

Sur le même sujet

Les + Lus