Cet article date de plus de 7 ans

Le manque de mosquée en Ile-de-France

Le défilé de 2000 personnes le week-end dernier à Montrouge illustre le manque de lieux de culte pour les musulmans d’Ile-de-France. La construction de mosquée peut s’avérer être un vrai parcours du combattant, reportage en Seine-Saint-Denis.

Un million et demi de musulmans vivent en Ile-de-France et près de 500.000 à Paris. Comme la majorité des pratiquants de la deuxième religion de France,  ils sont contraints de prier dans des espaces insalubres par manque de lieux de culte. La France étant un pays laïc, elle ne subventionne aucun culte. Mais la solution pourrait venir des mairies qui peuvent mettre à disposition des baux emphytéotiques, c'est-à-dire des locaux qui seront mis à la disposition des associations tout en étant soumis à un certain contrôle.

Mais certaines demandes de baux emphytéotiques sont à l’étude depuis des années. La Seine-Saint-Denis est un des départements d’Ile-de-France où les salles de prières jugées indignes par les pratiquants sont les plus nombreuses. En parallèle, le département compte plusieurs mosquées en cours de construction.


>> Voir le reportage d’Alexandra Marie et Mathieu Caillaud


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion architecture et urbanisme