• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le syndrome de Paris: les Japonais y sont particulièrement sensibles !

© Pierre Andrieu/AFP Photos
© Pierre Andrieu/AFP Photos

"Le syndrome de Paris" est un trouble psychologique qui toucherait principalement les touristes japonais en visite ou en vacances à Paris. Déçus par la réalité de la capitale une vingtaine d'entre eux sont victimes de ce trouble chaque année.

Par France3 Paris

Le professeur Hiroaki Ōta, psychiatre du centre hospitalier Sainte-Anne à Paris 7, a été le premier à diagnostiquer le trouble psychologique que l'on nomme aujourd'hui "le syndrome de Paris" en 1986. 
Si les Japonais sont la cible privilégiée du "syndrome de Paris" c'est parce qu'ils idéalisent la capitale peut-être à outrance. Chaque année une vingtaine de touristes japonais font un passage dans nos services psychiatriques.

Le “Syndrome de Paris” qui touche les voyageurs nippons en visite à Paris, est une perte de contact avec la réalité, troubles de la personnalité, la rançon d'une idéalisation de la ville-lumière. Paris a beau être une ville de rêve, ni les quais de Seine, ni les ruelles du Quartier Latin et pas même la tour Eiffel ne lui enlèveront une réalité moins charmante : Paris est une ville d'aujourd'hui. L'image de conte de fée régulièrement renvoyée par les magazines a profondément ancrée l'inconscient Japonais.
Mais très rapidement la culture du respect et de la discrétion laisse place à la franchise et au second degrés, la rationalité urbaine au désordre organisé et par conséquent à la décéption !

Pour aider les voyageurs à s'y préparer, The Atlantic, qui consacre un article au phénomène, prescrit d'intenses cures de réalisme, par le visionnage répété du film "La Haine ou de Taken", complétées par un brève rappel des émeutes de 2005. Puis une liste de tous les tous les désagréments auquel le touriste trop naïf doit se préparer est dressée ; du harcèlement des vendeurs de souvenirs au manque d'attention des serveurs de brasserie.
De quoi passer un meilleur voyage, voire ne pas partir du tout !

Sur le même sujet

La compagnie Carabosse enflamme le parc de la Villette

Les + Lus