• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Immobilier : bientôt une loi pour encadrer les “ventes à la découpe” ?

© Thomas Samson/AFP Photos
© Thomas Samson/AFP Photos

Le projet de loi pour l'Accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), sera discuté à l'Assemblée à partir de mardi. A l'occasion de ce débat aux grandes ambitions, la députée PS, Sandrine Mazetier, voudrait proposer des dispositions pour encadrer les "ventes à la découpe".

Par Christian Meyze

La pratique s'est développée avec la flambée des prix de l'immobilier. A Paris, elle s'est invitée dans tous les arrondissements et dans toutes les gammes de logements. La vente à la découpe consiste pour un investisseur ou un promoteur à racheter un immeuble dans son entier, puis de le revendre ensuite, appartement par appartement, en faisant, au passge, une très confortable culbute sur les prix. Dans ce type d'opération, le prix au mètre carré peut être multiplié par deux ou par trois. Résultat, les locataires qui habitent les appartements concernés, souvent depuis longtemps, ne peuvent pas se porter acquéreurs compte tenu des prix pratiqués, et malgré le fait qu'ils soient prioritaires. Ils sont inexorablement poussés dehors. La députée de Paris Sandrine Mazetier voudrait profiter de l'examen du projet de loi sur l'immobilier et le logement pour encadrer ces ventes et durcir les contraintes.
DMCloud:102373
une loi pour encadrer les "ventes à la découpe"


Sur le même sujet

Incendie à Levallois-Perret

Les + Lus