• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Wallerand de Saint-Just : “ Monsieur Valls est atteint d'une crise de paranoïa aiguë”

Qui a sifflé François Hollande sur les Champs-Elysées ? Pour Manuel Valls, il s'agit de personnes liées à l'extrême-droite. Wallerand de Saint-Just, candidat FN, répond que le ministre de l'intérieur est atteint d'une crise de paranoïa aiguë.

Par Daic Audouit

Qui a sifflé François Hollande sur les Champs-Elysées ?

Pour le ministre de l'intérieur, Manuel Valls, il s'agit de personnes liées à l'extrême-droite. "Du Printemps français, du Renouveau français. Il y avait des personnalités et des candidats du Front national sur les Champs-Elysées".

Sur les images, on voit des jeunes hommes en majorité, en blouson, crier "Hollande Démission". Cetains portent un drapeau tricolore. Et quand ils voient les caméras, d'autres s'empressent d'enfiler un bonnet rouge.

Mais pas de candidats FN. Ceux-ci ont été interpellés un peu plus tôt selon leurs témoignages. Le FN Paris avait donné rendez-vous à ses militants à 10 h à l'angle de la rue de Tilsit et des Champs-Elysées. Selon Wallerand de Saint Just, ils ont été accueillis par un groupe de policiers. "On a cru que c'était pour nous protéger ou nous canaliser comme cela avait été le cas pour les cérémonies du 25 août dernier", explique-t-il. Mais en fait, ils sont éloignés du côté de la rue de Balzac.

C'est à ce moment qu'ils voient arriver d'autres manifestants qui eux portent des bonnets rouges. Tout le monde est embarqué dans un panier à salade direction un commissariat du XVIII ème arrondissement. "On était là pour commémorer, pas pour manifester ou pour huer. Les consignes étaient claires. On ne devait pas porter de signer distinctif", témoigne Pascal Fort, candidat FN dans le XIV ème, qui arbore simplement un pin's FN au revers de son manteau.

Wallerand de Saint-Just était présent sur les Champs-Elysées mais n'a pas été interpellé. Il retouve ses militants devant le commissariat vers 14 heures. "Monsieur Valls fait une crise de paranoïa aiguë. Je lui conseille une cure de sommeil prolongé après le prochain remaniement. Je crois qu'ils perdent vraiemnt les pédales", commente le candidat frontiste à la mairie de Paris.

Embarqué en même temps qu'eux, mais n'étant pas à l'origine venues avec, on trouve aussi 3 amies dont l'une sur sa page Facebook, barré d'un petit bonnet rouge, se revendique de l'UMP.

J'ai également croisé une jeune fille qui avoue un lien avec le "Bloc Identitaire". Et tous ont confirmé que parmi ces interpellations d'avant la cérémonie, il y avait également un militant du "Printemps Français" qui à 14h était toujours interrogé par la police.






Qui a sifflé François Hollande ?
http://youtu.be/7vAdb-e179I

 

Sur le même sujet

Au sud de Paris, la ligne 14 doit relier les Olympiades à l'aéroport d'Orly avant les Jeux Olympiques

Les + Lus