Cet article date de plus de 7 ans

Roms : Valls entre évacuations et "vrais projets d'intégration"

Les Roms en France, c'est autant un fait de société majeur qu'un enjeu politique polémique. Au lendemain de l'évacuation d'un des plus grand camp de Roms du pays, à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, Manuel Valls reconnaît que certaines familles ont de vrais projets d'intégration.
Photo prise après l'évacuation d'un des plus grands camps Rom de France, mercredi 27 novembre, au petit matin en Seine-Saint-Denis.
Photo prise après l'évacuation d'un des plus grands camps Rom de France, mercredi 27 novembre, au petit matin en Seine-Saint-Denis. © AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD
Au lendemain de l'évacuation d'un des plus grands campements Roms de France, mercredi matin à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, dans lequel s'étaient installés près de 800 Roms, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a reconnu qu'il y a "bien sûr" des familles roms dans les campements qui ont des vrais projets d'intégration. "Dans ces campements, il y a bien sûr des familles roumaines ou bulgares qui ont de vrais projets d'intégration en France", a ainsi déclaré le ministre de l'Intérieur sur France Inter, et "il y a aussi beaucoup de familles, beaucoup de personnes qui n'ont pas ce type de projets".

Valls répond à ses détracteurs


A la question de savoir s'il avait voulu dire que tous les Roms n'avaient pas vocation à s'intégrer comme l'ont dénoncé ses détracteurs, le ministre a répondu: "Je n'ai jamais dit cela", évoquant une "réduction de (ses) propos". Sa politique passe par "l'évacuation" des campements illicites, "par l'intégration" et "aussi par le retour de ces familles dans leur pays d'origine", a-t-il expliqué.

Manuel Valls avait suscité en septembre une intense polémique. A la question de savoir si seulement une minorité de Roms voulaient s'intégrer en France, Manuel Valls avait répondu: "Oui, il faut dire la vérité aux Français". "Ces populations ont des modes de vie extrêmement différents des nôtres et qui sont évidemment en confrontation" avec les populations locales, avait-il ajouté.

>> Retour en images sur l'évacuation du camp Rom de Saint-Ouen, le 27 novembre 2013 :

© AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD
© AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD
© AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD
© AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD
© AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD
© AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD
© AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD
© AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD
© AFP PHOTO KENZO TRIBOUILLARD

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
roms société politique